Maître de l’Illustration : une nouvelle adresse et de nouveaux services

Maître de l’Illustration : une nouvelle adresse et de nouveaux services
Le Maître de l'Illustration loge maintenant au 1214, route 277 à Lac-Etchemin. (Photo : La Voix du Sud)

PUBLIREPORTAGE. Après 18 années passées dans l’édifice Carsona, sur la route 277 à Lac-Etchemin, le Maître de l’Illustration occupe, depuis le début du mois d’octobre, de nouveaux locaux.

La propriétaire Michelle Carter vous accueille dans ses nouveaux bureaux situés dans le sous-sol de sa résidence du 1214, route 277 (secteur Sainte-Germaine-Station), toujours à Lac-Etchemin.

Sur place, Mme Carter continue à vous offrir les mêmes excellents services qui font sa renommée depuis 22 ans : photos de passeports, prise de photos à domicile ou en entreprise, infographie, publicité, lettrage ou impression sur vinyle, ou encore impression de documents en couleur ou en noir et blanc avec reliure, pour ne nommer que ceux-là.

Michelle Carter offre également l’impression de livres de photos-souvenir pour tous vos événements.

Pour les familles endeuillées, la propriétaire offre également un service de conception et d’impression de cartes mortuaires personnalisées, la conception et l’impression de photos personnalisées pour lampions, ainsi que l’impression de photos haut de gamme du défunt.

La retouche ou la reconstitution de photos anciennes est également un service de plus en plus apprécié de la population. Il peut s’agir de photos imprimées, mais également de photos à partir de négatifs ou de photos anciennes tirées de négatifs de métal, comme c’était le cas au 19e siècle.

De plus, en collaboration avec Nouvel Essor, le Maître de l’Illustration a récemment produit une série de cartes d’identification pour les bénévoles qui assurent le service de transport-accompagnement offert par l’organisme.

Nouveaux services

De plus en plus, en collaboration avec ses clients et à la demande de ceux-ci, le Maître de l’Illustration n’hésite pas à créer des affiches personnalisées pour sa fidèle clientèle. C’est le cas notamment du lettrage des vitrines de commerces comme la Bijouterie Etchemin, ou encore le lettrage des bureaux de l’Atelier A2 de Lac-Etchemin.

À la demande de Véronique Mercier, propriétaire du Salon de coiffure l’Ultime de Lac-Etchemin, un texte inspirant a été imprimé sur un support de vinyle unique, puis apposé sur les murs du commerce. Ce même principe a été utilisé, il y a quelques années, pour la réalisation du «Mur des rencontres» au Centre de santé des Etchemins. D’ailleurs, Mme Carter effectue actuellement un visuel qui sera apposé dans la nouvelle Maison du Tournant, située à Saint-Georges-de-Beauce.

Une réalisation du Maître de l’illustration : affichage à l’Atelier A2 de Lac-Etchemin.

«Nous utilisons un support vinyle particulier qui permet d’afficher le visuel sur un mur, sans le briser. J’effectue autant la conception que le montage et l’impression de l’œuvre», mentionne-t-elle en ajoutant qu’elle travaille en collaboration avec d’autres entreprises locales.

Mme Carter précise que les applications de ce produit sont multiples et présentent de nombreuses applications tant pour la décoration résidentielle que commerciale.

Soulignons également que le Maître de l’Illustration imprime et installe le nouveau lettrage qui recouvre la flotte de camions de l’entreprise Sogetel.

De plus, en collaboration avec le Club de tennis de Lac-Etchemin, Mme Carter a réalisé, notamment, la conception et l’impression des affiches que l’on retrouve, notamment, sur les installations du Club, sur la 1re Avenue.

Une longue histoire à succès

C’est en 1995 que le Maître de l’Illustration a vu le jour. Michelle Carter a fait son entrée au sein de l’entreprise l’année suivante et depuis ce temps, celle-ci n’a jamais cessé de prendre de l’expansion. «C’est un domaine que j’ai appris à connaître sur le tas, car je suis à la base une photographe. J’ai commencé par m’occuper de l’administration, puis nous avons ajouté l’infographie et le lettrage pour répondre à la demande de la clientèle», explique Mme Carter qui est devenue propriétaire unique en 2003.

Après quelques années sur la 2e Avenue à Lac-Etchemin, l’entreprise s’est installée dans l’édifice Carsona en 2000. Malgré la compétition qui est très forte dans le domaine, Mme Carter a toujours maintenu le cap. «C’est un domaine que j’apprécie. J’aime le contact avec le client. J’ai une clientèle établie qui me fait confiance depuis des années», précise-t-elle. La qualité du produit et le souci du travail bien fait sont des priorités. «Il n’y a rien qui sort d’ici si ce n’est pas de mon goût. Je fais tout ce qu’il faut pour mettre le client à l’avant-plan.»

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des