Vidange de fosse septique : comment procéder?

Vidange de fosse septique : comment procéder?

La vidange d’une fosse septique ne se fait pas très régulièrement. Habituellement, cela varie entre tous les deux ou quatre ans, selon le type d’habitation et le nombre d’occupants. Il est donc possible d’avoir parfois des doutes sur la façon de réaliser cette opération. Pour cette raison, il est nécessaire de confier la tâche à des experts du domaine. Il faut toutefois veiller à préparer les lieux adéquatement.

Préparer la vidange

Il est important de s’assurer que les techniciens qui procéderont à la vidange de la fosse septique aient un accès facile et sécuritaire au système de traitement des eaux grises de la propriété. Cela signifie d’abord que leur camion doit être en mesure de se rendre à proximité des ouvertures, sans risque d’endommager quoi que ce soit, afin qu’ils puissent manipuler leurs équipements adéquatement.

Il faut également dégager l’accès aux ouvertures du système sanitaire. Cela signifie notamment de couper des herbes trop hautes en été ou de déblayer une quantité de neige suffisante autour des ouvertures en hiver. Après quoi, en cas d’absence durant les opérations, il est aussi possible d’identifier clairement l’emplacement de ces accès à la fosse septique.

Pour certains modèles de fosse, il peut être nécessaire de fermer la pompe de recirculation pour la durée de la vidange. Autrement, le système pourrait être endommagé.

Confier la tâche à des professionnels

Pour la suite des choses, il est crucial de laisser les spécialistes en services sanitaires prendre la tâche en charge, car le contenu d’une fosse septique constitue un important contaminant environnemental. Il ne peut donc pas être manipulé ni éliminé n’importe comment.

Ainsi, pour procéder à la vidange de la fosse septique, les professionnels commenceront par vidanger l’eau. Il ne restera alors que les boues et les graisses, c’est-à-dire des éléments plus solides, qu’ils pourront pomper à l’aide des équipements de leur camion. Il se peut que les techniciens laissent une petite quantité de boue au fond de la fosse. Ce n’est pas de la négligence, car cette boue contient des bactéries qui sont essentielles au fonctionnement du système.

Par la suite, il faudra nettoyer les canalisations à l’eau claire. Cela permet de vérifier que tous les débris ont été collectés correctement et que le système est propre et en ordre. Enfin, la dernière étape consiste à réinjecter l’eau dans la fosse. Souvent, il s’agit de l’eau qui a été vidangée au début de l’opération. Encore une fois, ce geste s’explique par les bactéries qui se trouvent dans ladite eau.

Dans certains cas, la municipalité propose un programme de vidange des fosses septiques qui se trouvent sur son territoire. Elle mandate alors une entreprise qui offre ce type de service pour s’assurer que tous les propriétaires sont conformes. Lorsque la municipalité n’offre pas ce programme, il faut donc s’assurer de respecter la réglementation en vigueur et de communiquer soi-même avec une entreprise qualifiée.

La vidange de la fosse septique n’est pas une opération à prendre à la légère. Il s’agit d’une mesure très importante pour veiller au bon entretien et l’efficacité du système sanitaire.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des