La présence des femmes en progression au sein des lieux décisionnels

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
La présence des femmes en progression au sein des lieux décisionnels
Les femmes sont de plus en plus engagées dans la région, soit comme élue, ou par leur implication à divers niveaux

FEMME. Le Conseil du statut de la femme observe une progression de la représentation des femmes dans différents lieux décisionnels ou consultatifs de la région de Chaudière-Appalaches.

Bien que les femmes occupaient au moins 40 % des sièges dans bon nombre d’instances en 2018, elles demeurent néanmoins sous-représentées dans d’autres estime l’organisme. À titre argumentaire, le Conseil observe que les femmes de Chaudière-Appalaches occupaient plus de 40 % des sièges aux conseils d’administration de l’Association touristique régionale (45 %), du Centre intégré de santé et de services sociaux (41 %), de la Table de concertation des aînés (52 %), des cégeps (57 %) et du Forum jeunesse (44 %), ainsi qu’aux conseils de commissaires (43 %). Leur proportion atteint 68 % au conseil d’administration du Conseil régional de la culture.

Comme dans l’ensemble du Québec, les femmes de la région sont représentées en plus forte proportion dans les secteurs qui leur sont traditionnellement associés, comme la santé, l’éducation et la culture.

En revanche, les jeunes de 35 ans et moins de la région occupaient, en 2018, une proportion élevée de sièges aux conseils d’administration des chambres de commerce (25 %), de l’Association touristique régionale (25 %), du Conseil régional de l’environnement (23 %) et du Conseil régional de la culture (21 %).

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des