AudiSon: parce que chaque mot doux mérite d’être entendu !

AudiSon: parce que chaque mot doux mérite d’être entendu !
Camille Paradis et Amélie Smith mettent à votre disposition une gamme complète d'appareils auditifs parmi les plus avancés technologiquement. (Photo : La Voix du Sud)

PUBLIREPORTAGE. Négligée par plusieurs, mais combien importante, la santé auditive est un aspect primordial de notre qualité de vie.

L’équipe du Centre auditif Smith & Ass. Audioprothésistes (AudiSon) regroupe une équipe de professionnels de l’audition qui a à cœur de vous offrir des services de qualité, ainsi que des appareils à la fine pointe de la technologie qui vous aideront à reprendre, rapidement, une vie normale.

«Les gens qui ont des problèmes de santé auditive attendent souvent trop longtemps avant de consulter. S’il y a souvent des délais dans les grands centres, ce n’est pas le cas chez nous où il est possible d’obtenir un rendez-vous rapidement», soulignent les copropriétaires, Camille Paradis et Amélie Smith, qui ajoutent que le fait de prendre soin rapidement de sa santé auditive permet de garder ses oreilles en santé longtemps et d’obtenir de meilleurs résultats lorsqu’arrive le moment de corriger son audition.

Le groupe Centre auditif Smith & Ass. Audioprothésistes a vu le jour en 2010 à Laurier-Station. Celui-ci regroupe aujourd’hui sept succursales ou points de services en Chaudière-Appalaches. Une succursale a vu le jour à Saint-Anselme en 2016, suivie en avril 2018 d’un point de service accessible à raison d’une journée par semaine, le mercredi, à Lac-Etchemin.

«Nous avions beaucoup de résidents des Etchemins qui venaient à Saint-Anselme. Il y avait une forte demande à laquelle nous avons décidé de répondre positivement», signalent les propriétaires qui ajoutent que ce soit à Saint-Anselme ou à Lac-Etchemin, une équipe complète est sur place afin de vous accueillir.

Mmes Smith et Paradis rappellent qu’Audison est le seul centre professionnel, en région, à offrir une clinique complète avec des tests d’audition en cabine audiométrique. Une fois tous les tests terminés et un diagnostic complet établi, l’équipe du Centre auditif Smith & Ass. Audioprothésistes pourra vous conseiller, au besoin, sur le choix d’un appareil auditif adapté à vos besoins.

Camille Paradis et Amélie Smith, à droite, accompagnées de Paméla Lecompte-Dion, stagiaire en audioprothèses, de Stéphanie Bouffard, adjointe administrative, ainsi que de Julien Bérubé, audiologiste indépendant.

Près des gens

Depuis sa création en 2010, le Centre auditif Smith & Ass. Audioprothésistes se démarque par son service personnel au patient. «Les gens ne se sentent pas comme un numéro quand ils viennent chez nous. Tout est axé sur leurs besoins. On leur passe des appareils quand le leur est en réparation. On ne fait pas juste vendre des prothèses. On essaie de comprendre leurs besoins et leurs objectifs, afin de s’y adapter», mentionne Mme Paradis.

Les deux professionnelles ont d’ailleurs choisi de s’établir en région, avec de petites succursales, pour être plus près des gens. «Pour des gens qui sont moins mobiles, on peut même faire des visites à domicile. On peut aussi se déplacer en résidences et voir notre clientèle dans la même journée. Nous sommes flexibles.»

Cette volonté d’œuvrer directement en région facilite également la vie d’une clientèle plus âgée qui possède encore une voiture et peut ainsi se rendre plus facilement à l’une ou l’autre de leurs succursales, au lieu de se rendre à Lévis, où c’est souvent plus compliqué pour eux avec le trafic.

Services offerts

Amélie Smith et Camille Paradis soulignent que les services offerts se résument en trois points : prévention avec la vente de bouchons et la tenue de conférences, évaluation avec les tests d’audition en cabine et des journées de dépistage gratuit, ainsi que le volet correction de l’audition.

Julien Bérubé offre un service d’audiologie complet et indépendant sur place.

Outre les appareils auditifs, il est également possible de trouver, sur place, une série d’équipements complémentaires tels que systèmes de télévision amplifiés, téléphones pour malentendants ou, encore, des systèmes de détection de sonneries pour les incendies qui permettent de transformer des sons en lumière. Des détecteurs de chutes à même les appareils auditifs seront disponibles dès le mois d’avril.

Soulignons également que le Centre auditif Smith & Ass. Audioprothésistes dispose d’un laboratoire permettant de réparer ces appareils sur place. Sinon, ceux-ci sont acheminés directement au fabricant. L’entreprise facilite également la coordination des rendez-vous avec des audiologistes et des médecins en ORL, en plus de soutenir les patients dans leurs demandes auprès de la CNESST, la RAMQ ou des Anciens combattants du Canada (ACC). AudiSon est d’ailleurs distributeur autorisé pour ces organismes gouvernementaux.

Notons également que le Centre auditif Smith & Ass. Audioprothésistes accepte également les clients ayant des appareils auditifs venant d’ailleurs, s’occupant même du transfert des dossiers si ces derniers le souhaitent. «On s’occupe autant des nouveaux clients, qui se questionnent sur leur santé auditive, que des personnes qui ont déjà des appareils», signale Amélie Smith qui rappelle qu’aussitôt qu’une personne se pose une question sur ses oreilles ou son audition, que ce soit pour un enfant, une adulte ou une personne âgée, celles-ci peuvent communiquer avec l’équipe d’Audison qui pourra les diriger vers le bon service en santé auditive.

Partenariats

Le Centre auditif Smith & Ass. Audioprothésistes sera partenaire du mois national de l’audition, qui aura lieu en mai et à cet effet, des cliniques de dépistage gratuit auront lieu un peu partout dans la région. L’entreprise est également partenaire de l’APDA et est un point de dépôt officiel pour les vieux appareils auditifs qui sont recyclés et reconditionnés, avant d’être redonnés à des gens vivant sous le seuil de la pauvreté.

Une évaluation est requise pour déterminer si le modèle convient au besoin du patient.

«C’est plus qu’un travail, c’est une mission qui nous tient à cœur. Notre objectif, c’est de prendre soin des gens et d’aller au-delà des standards établis», signale Amélie Smith.

Prévenir pour mieux guérir

Mmes Paradis et Smith rappellent qu’il est très important de faire vérifier ses oreilles dès l’apparition des premiers signes, comme on le fait pour la vue. «Les gens qui commencent à entendre moins bien vont aller voir leur médecin de famille qui va leur demander d’aller passer des tests de l’audition, les référant donc à nous. Ultimement, nous suggérons aux gens de venir nous voir directement dès qu’ils ont un doute. On n’a pas besoin d’avoir une prescription de médecin pour venir ici, juste à prendre un rendez-vous», indiquent-elles en précisant que la perte auditive est souvent plus subtile et graduelle que la perte de vision.

Amélie Smith ajoute également que lorsque vient le temps d’installer des appareils auditifs, bien des gens attendent trop longtemps avant de se décider et qu’en bout de ligne, ils ont perdu des acquis qu’il sera difficile de restaurer avec ces appareils.

Elles rappellent aussi qu’il peut exister un lien direct, chez les personnes âgées, entre la perte d’audition et les troubles ou déclins cognitifs. Chez les jeunes enfants, si des troubles de l’audition sont détectés et corrigés rapidement, cela les aidera dans leur cheminement personnel ou académique.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des