Enfants et aînés bougent ensemble à la Villa des Etchemins

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Enfants et aînés bougent ensemble à la Villa des Etchemins
Il y avait une belle interaction entre les enfants et les aînés lors de la première séance d’ergothérapie intergénérationnelle organisée à la Villa des Etchemins. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

LAC-ETCHEMIN. Un projet unique et original d’ergothérapie intergénérationnelle vient de voir le jour à la Villa des Etchemins de Lac-Etchemin.

Initié par le CPE À la Bonne Garde, en collaboration avec la direction et le personnel de la Villa, ce projet permettra à des enfants de 3 à 5 ans de venir faire de l’activité physique en compagnie des aînés résidant à la Villa.

Le tout se fera sous la forme de jeux et sera supervisé par une ergothérapeute, Mariane St-Hilaire, qui a été embauchée conjointement par les deux organisations qui partagent les mêmes locaux. Une première séance s’est déroulée le jeudi 14 mars dernier.

«Celles-ci vont se tenir toutes les semaines, pendant plusieurs mois assurément, si le plaisir est de la partie», indique la directrice du CPE À la Bonne Garde, Sherley Fortier, qui ajoute que ces rencontres auront également lieu l’été, lorsque les éducatrices ne seront pas en vacances.

Lors de ces séances, Mme St-Hilaire proposera des activités ludiques pouvant être facilement effectuées par les aînés et les enfants. Les éducatrices participeront à deux routines animées par l’ergothérapeute pour qu’elles soient en mesure d’en animer d’autres ultérieurement.

«Cela aidera assurément les aînés à retrouver leur condition physique, car ils bougent beaucoup moins. D’aller chercher le contact et l’énergie des enfants, ça va les aider», poursuit Mme Fortier qui ajoute que les deux organisations tiennent déjà de nombreuses activités conjointes comme l’Halloween et la fête des voisins, sans oublier les spectacles offerts par les enfants dans le temps de Noël.

«Ils sont habitués de les voir, mais d’avoir un contact direct avec eux comme cela, avec des exercices, c’est la première fois», signale Mme Fortier.

Un beau groupe était présent lors de la première séance d’ergothérapie intergénérationnelle.
Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des