Résidence incendiée à Saint-Benjamin

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Résidence incendiée à Saint-Benjamin
Les pompiers de Saint-Benjamin, appuyés de leurs collègues des municipalités voisines, ont combattu un incendie dans une résidence de Morriset-Station lundi en fin d'après-midi. (Photo : Archives)

FAITS DIVERS. Un incendie a causé de lourds dégâts, lundi en fin de journée, dans une résidence unifamiliale située sur la route 275, dans le secteur Morriset-Station à Saint-Benjamin.

L’alerte a été donnée vers 16 h 50 et à l’arrivée des pompiers sur les lieux, le feu était dormant et couvait depuis un bon moment, a indiqué le directeur du Service incendie de Saint-Benjamin, Stéphane Poirier.

Le feu, la fumée et la chaleur, surtout, ont causé d’importants dégâts à l’intérieur de la résidence, principalement au sous-sol qui a été détruit à 50 %, a précisé M. Poirier qui ajoute que l’autre moitié du sous-sol était noirci.

La nature de l’incendie demeure inconnue pour le moment. M. Poirier signale que le l’incendie, qui couvait depuis un certain cas déjà, s’est étouffé par lui-même à la longue en raison d’un manque d’oxygène. «Cela a facilité notre travail et nous a permis de maîtriser la situation assez rapidement», a-t-il précisé.

Les pompiers de Saint-Benjamin ont reçu l’appui de leurs collègues de Saint-Prosper, de Saint-Odilon et de Sainte-Rose, qui ont été appelés en entraide. À la demande du service de sécurité incendie de Saint-Benjamin, Hydro-Québec a également procédé à un délestage à distance, puisque les fils d’alimentation de la maison étaient dénudés par la chaleur.

Le propriétaire de la résidence, qui se trouvait dans la chambre à coucher, a pu sortir à temps et n’a pas été blessé. C’est un voisin qui avait donné l’alarme.

Début d’incendie chez SBC

Par ailleurs, un début d’incendie s’est déclaré vers 15 h, hier également, chez SBC de Saint-Prosper. L’incendie, qui a été rapidement maîtrisé par les pompiers, aurait débuté dans un entrepôt d’équipements où se trouvaient du paillis de cèdre. Selon le chef du service de sécurité incendie, Clément Loignon, l’intervention des pompiers a duré tout au plus une heure et les dommages sont assez minimes.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des