Un symbole de l’ancien aréna enfoui dans le Centre récréatif Desjardins

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Un symbole de l’ancien aréna enfoui dans le Centre récréatif Desjardins
Le maire Richard Couët, entouré des employés du futur Centre récréatif Desjardins, s’apprête à déposer les clés de l’ancien aréna de Saint-Prosper dans la dalle de béton du nouveau centre sportif. (Photo : gracieuseté)

SAINT-PROSPER. Les travaux d’aménagement du nouveau Centre récréatif Desjardins de Saint-Prosper avancent à grands pas, sa livraison étant toujours prévue pour l’été 2019.

Une étape importante de ce projet a été réalisée le 9 avril dernier avec la construction de la dalle de béton, qui a nécessité le concours de plusieurs bétonnières tout au long de la journée.

Lors de la coulée de la dalle de béton, la tradition veut que l’on dépose un objet significatif dans le béton et à cet égard, l’équipe du service des loisirs et de la culture de la municipalité a choisi d’y déposer les clés d’entrée de l’ancien aréna et du centre culturel, détruits à la suite d’un incendie survenu le 12 février dernier.

C’est le maire Richard Couët, accompagné des employés du futur centre, Martin Baillargeon, Bertrand Pruneau et Jacques Pruneau, qui a reçu le mandat de déposer ces clés dans le béton. «Il est important de nous souvenir. Depuis 1967, de nombreux événements se sont tenus à Saint-Prosper grâce à cet acquis que nous avions. L’incendie de février dernier fut un triste événement pour tous mes concitoyens et concitoyennes. Par ce geste, nous souhaitons garder en mémoire une partie importante de notre patrimoine et aussi témoigner de notre reconnaissance à tous ceux et celles qui ont participé au développement de notre municipalité», a expliqué le maire de Saint-Prosper.

Au moment de l’ouverture du Centre récréatif Desjardins, il sera possible de voir l’endroit où les clés ont été déposées. Une cérémonie d’ouverture est prévue en septembre prochain, journée pendant laquelle il sera possible de visiter l’ensemble du nouveau bâtiment.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des