Série de démissions à la MRC de Bellechasse

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Série de démissions à la MRC de Bellechasse
La MRC de Bellechasse fait aussi face à la compétition des grands centres dans le recrutement de sa main-d'œuvre spécialisée.

MUNICIPAL. La MRC de Bellechasse doit composer avec une série de démissions au sein de son organisation et dans des secteurs techniques qui auront potentiellement des effets sur le terrain.

Au moins quatre départs ont récemment été annoncés, particulièrement dans les domaines de l’inspection et un autre cas en ingénierie. L’attractivité des grands centres contribuerait grandement aux difficultés de recrutement des régions rurales explique la directrice générale de la MRC, Annick Beaudoin. «La compétition est extrêmement forte, il n’y en a pas. On essaie d’en embaucher et ce n’est pas évident. Il arrive que l’on convoque des gens en entrevue et ils se désistent rapidement ayant déjà trouvé un emploi ailleurs».

Quelques élus ont partagé l’information avec leurs citoyens lors de leur plus récent conseil municipal. Mme Beaudoin indique toutefois qu’aucune municipalité n’est lésée dans les services donnés par la MRC. Elle avoue néanmoins que la situation est particulière, surtout que les exigences imposées aux MRC et aux municipalités ne cessent d’augmenter. «Les municipalités ont le choix de recruter leur propre inspecteur ou non. Il faut toutefois avoir les moyens de le rémunérer et certaines localités préfèrent déléguer cette compétence à la MRC pour des raisons financières.»

Selon Mme Beaudoin, les gens sont de moins en moins fidèles à une organisation. «Si on se compare avec les autres MRC de Chaudière-Appalaches, les conditions que l’on propose sont quand même attrayantes. Compétitionner avec des villes est cependant difficile. Dans notre cas, Lévis nous faire mal. Notre personnel vient d’un peu partout, car les gens aujourd’hui demeurent de plus en ville et sont de plus en plus mobiles. Avant on voyait régulièrement des gens qui faisaient carrière à un endroit. On voit de moins en moins ça maintenant. Aujourd’hui, ce sont des cycles de 5 à 7 ans que l’on voit.»

Elle n’écarte pas que la MRC de Bellechasse tente de se montrer plus attrayante pour composer avec la situation, surtout qu’elle doit renégocier l’entente de travail avec ses employés au cours de la prochaine année.

Partager cet article

4
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Martin BellavanceJacquesSusan Normandstephane boutin Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
stephane boutin
Invité
stephane boutin

Attraction des grands centres mon œil! Ce n’est pas plutôt une série de nomination bidon voir même partisane.
Dans la vie ,il n’y a pas de hasard. Si vous croyez au hasard , allez au casino!

Susan Normand
Invité
Susan Normand

La MRC de Bellechasse n’échappe pas à la convoitise des talents vers les grands centres, pour différentes raisons et aussi parfois pour concilier travail-famille avec son (sa) conjoint (e).

À savoir si ce départ en bloc relève uniquement de cette réalité d’une pénurie de main-d’oeuvre, ou des raisons particulières à chacun ou encore, en raison des récentes nominations, voilà une belle occasion pour les dirigeants de la MRC de Bellechasse de faire rapidement un important exercice d’évaluation sur la situation actuelle comparativement aux raisons des départs antérieurs.

Bonne réflexion!

Jacques
Invité
Jacques

Une bonne réflexion doit être faite!! Ce petit gouvernement se doit d’avoir une meilleure gestion. Pourquoi les journalistes ne questionnent pas les personnes qui ont démissionnées au lieu de se faire bourrer de menteries par la direction!!! Réfléchissez à ce que deviennent vos services et si vraiment les employés de la MRC de Bellechasse sont heureux seigneur!!!

Martin Bellavance
Invité
Martin Bellavance

Mon opinion sur ce sujet est que les gens , en général, n’aiment pas beaucoup le changement. Donc cet article , sûrement commandé par la MRC , n’est en fait que de la poudre aux yeux afin d’essayer de redorer le blason qui ne fait que pâlir avec le temps. Peut-être que la population gagnerait à approfondir ses connaissances du fonctionnement même au sein de cet autre gouvernement. Si plusieurs employés , que je crois ont beaucoup plus que 5 années à travailler dans cette organisation, décident de quitter , c’est probablement que ça ne sent pas très bon. C’est… Read more »