Une régie incendie pour Buckland, Saint-Damien et Saint-Philémon

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Une régie incendie pour Buckland, Saint-Damien et Saint-Philémon
Plusieurs membres des trois brigades ont pu en apprendre davantage sur le projet pendant l'assemblée. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

SÉCURITÉ. Une autre régie incendie verra bientôt le jour dans la région et regroupera les services de Buckland, Saint-Damien et Saint-Philémon.

La nouvelle a été communiquée lors d’une assemblée spéciale à laquelle avaient été conviés les membres des trois brigades la semaine dernière. Ainsi, des représentants des trois municipalités siègeront à la table pour assurer la gestion du service. Un seul chef dirigera l’ensemble de la brigade, assisté de quelques officiers, dont la répartition et le rôle seront à définir.

«On cherche simplement comment développer une meilleure force d’agir pour la sécurité de nos citoyens. On veut aussi s’organiser avant de se faire organiser», a résumé le maire de Buckland, Jean-Yves Turmel qui, tout comme ses collègues, remarque les exigences de plus en plus élevées dans ce secteur d’activité et la fragilité des services en ruralité.

Les discussions sur le sujet ont débuté il y a plus d’un an a rappelé le maire de Saint-Damien, Sébastien Bourget. «Au départ, nous discutions avec Saint-Lazare qui s’est repositionné depuis, mais Saint-Philémon et Buckland s’étaient ajoutés entretemps, alors nous continuons à trois localités», a-t-il indiqué.

Plusieurs membres des trois brigades ont pu en apprendre davantage sur le projet pendant l’assemblée.

Trois scénarios ont été étudiés lors des discussions, a expliqué M. Bourget aux membres des différentes brigades présents à la rencontre. «D’abord, l’idée d’une délégation de compétence pour savoir si une municipalité voulait assumer la gestion du service. Une autre option était de voir si un seul service dans la MRC était possible et les constats faits étaient que ce n’était pas pour à court terme. Enfin, celui d’une régie a été évoqué et c’est vers cela que l’on a penché.»

Peu de changements

L’avènement d’une régie ne changera en rien les ententes inter-municipales déjà signées en matière d’entraide ont précisé les élus, même celles incluant des localités hors de la MRC de Bellechasse. «Pour nommer un exemple, à Saint-Philémon, notre entente avec Saint-Paul-de-Montminy demeurera comme avant. Les entraides ou les appels se feront avec une caserne donnée, plutôt qu’avec le service d’une municipalité», a spécifié le maire de la municipalité, Daniel Pouliot.

Ce dernier a ajouté que l’union des trois brigades présente de nombreux avantages, particulièrement dans l’uniformisation des façons de faire. Les élus croient même que la nouvelle structure pourrait devenir plus attrayante et faciliter le recrutement de la relève. «Il y a des distorsions entre les services de pompiers lorsqu’ils travaillent ensemble. Des pratiques conjointes aideront sur cet aspect, c’est inévitable et ce n’est qu’un exemple. Il faut penser pour plusieurs années d’avance», a ajouté M. Pouliot.

Quelques-uns des membres présents ont soulevé quelques-unes des problématiques actuellement vécues par certains services. Cette régie ne sera toutefois qu’une étape dans l’amélioration des choses prévient Sébastien Bourget. «On ne va pas là pour sauver de l’argent. Nous verrons des économies à long terme puisque nous pourrons structurer nos achats en conséquence, que ce soit en matière d’équipement ou de matériel. On n’a pas la prétention de dire que cela va régler tous les problèmes par exemple.»

Les membres du comité seront guidés par un consultant pour mener la démarche à terme. IL s’agit de Daniel Brazeau, directeur d’une régie du genre dans la MRC D’Autray, dans la région de Berthierville, qui a déjà collaboré à la mise sur pied de structures du genre ailleurs en province.

 

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sonya Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sonya
Invité
Sonya

Et qu’est ce qu’on fait des camions, des acquis de chaque municipalité, des pertes ou des prêts d’une municipalité à une autre ???
Vous y voyez que des avantager au niveau des pompiers, mais ce qui m’intrigue, c’est les possessions de chaque caserne. De ce que nous payons depuis tant d’années, cela va t il se retrouver ailleurs ?