Kystes dentaires : causes et traitements

Kystes dentaires : causes et traitements

Un kyste peut être caractérisé comme une tumeur puisqu’il correspond à la prise de volume d’un tissu clairement délimitée sans que l’on puisse en définir la cause, visuellement. Habituellement, cette prise de volume a lieu à la suite d’un dérèglement de la croissance cellulaire de type bénin. On dit bénin puisque le kyste demeure tout de même sans gravité et ne peut donner lieu à des métastases. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’il n’est pas pathologique. Les kystes dentaires sont très fréquents et extrêmement divers. Ils se développent sur place, à l’endroit où ils ont pris naissance.

Les causes possibles des kystes dentaires

Les kystes pourraient naître de débris de l’ostéogenèse, le processus par lequel se crée le tissu osseux. Ces restes, isolés durant un temps considérable, entraîneraient, sous l’effet d’une stimulation d’origine encore mal connue, la formation d’un kyste. Lorsque vous avez un kyste ailleurs que dans la bouche, le processus est sensiblement le même; il peut être causé par un choc ou simplement apparaître, sans raison apparente.

La soudaine prolifération de ces débris serait secondaire à une inflammation d’origine dentaire ou parodontale, et donnerait naissance aux kystes inflammatoires. On sait également que la formation et le développement d’un kyste dépendent à la fois de la prolifération cellulaire, de l’accumulation de fluide dans sa lumière et de la résorption osseuse. Ces trois paramètres sont ensuite variables selon le type de kyste auquel on a affaire.

Les traitements afin de se départir d’un kyste dentaire

Il y a trois types de kystes : odontogéniques, non odontogéniques et odontogéniques inflammatoires. Si ce n’est de la douleur ou de l’inconfort que vous pourriez ressentir, ils sont surtout reconnaissables lors d’un examen chez votre dentiste.Toutefois, malgré leur diversité, les kystes dentaires présentent un point commun de taille : leur traitement. Lorsque le kyste provoque une surinfection ou est à l’origine de répercussions fonctionnelles ou inesthétiques (l’enflure peut prendre une tournure dramatique), on procède à son énucléation par voie chirurgicale. Un traitement chirurgical sous anesthésie générale peut aussi être envisageable en fonction de l’état de la lésion. Dans la plupart des cas, et contrairement à la fistule dentaire, la lésion ne disparaît pas d’elle-même lorsque le foyer infectieux supposément à l’origine de son apparition est traité.

Pourquoi est-ce important de se faire traiter si vous avez un kyste?

Lorsque vous avez un kyste infecté, il est très important de le faire soigner. La poche infectée produite par le kyste va grossir de plus en plus, aux dépens de l’os qui soutient la dent, et même aux dépens des dents voisines. La dent finira par se déchausser et tomber. Les dents voisines pourront être contaminées à leur tour. Les zones voisines comme les sinus ou les fosses nasales pourront être également touchées. En l’absence de traitement, un abcès d’origine dentaire risque d’évoluer en provoquant de fortes douleurs, l’impression que la gencive est gonflée ou une augmentation rapide du volume de la joue. Des ganglions, des nausées, de la fièvre et une fatigue générale risquent de s’installer progressivement.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des