Saint-Lazare: noyade accidentelle conclut la coroner

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Saint-Lazare: noyade accidentelle conclut la coroner
La victime se serait rendue à la piscine après les heures d'ouverture selon les témoignages recueillis par les policiers.

NOYADE. Le décès de Daniel Leblond, survenu en août 2018 à Saint-Lazare, serait finalement de cause accidentelle conclut la coroner, Me Sophie Régnière, dans son rapport publié au cours des dernières semaines.

La noyade de l’homme de 54 ans avait été constaté quelques minutes avant l’ouverture de la piscine municipale peut-on y lire dans le rapport. Il avait préalablement escaladé la clôture entourant la piscine, puis marché autour d’elle avant de descendre l’échelle permettant d’atteindre l’eau dans la partie profonde.

La vidéo de surveillance montre que la victime avait fait quelques déplacements dans la piscine, puis en ressortir avant de s’asseoir un moment. Il s’est plus tard donné un élan pour entrer dans l’eau, sauf qu’il n’a pu maintenir sa tête hors de l’eau n’étant pas nécessairement très habile à la nage, mentionne-t-on dans le rapport.

Un examen externe montre également la présence d’une cyanose marquée au niveau de la tête, du cou et du thorax, signe d’une insuffisance respiratoire grave. Aucune lésion contributive au décès n’a été décelée.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des