Deuxième objectif atteint pour Lynda Bilodeau

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Deuxième objectif atteint pour Lynda Bilodeau
Lynda Bilodeau a offert un spectacle simple, mais émouvant, le 11 mai à Saint-Just. Elle est accompagnée de ses musiciens dont le directeur musical Olivier Leclerc. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

CHANSON. Un peu plus de 200 personnes ont accordé leur soutien à la chanteuse Lynda Bilodeau de Saint-Damien qui, le samedi 11 mai dernier, présentait son spectacle-bénéfice Ma vie en chanson à la salle paroissiale de Saint-Just-de-Bretenière, localité dont elle est originaire

Comme lors du premier spectacle tenu en septembre 2017 à la salle académique de la Maison de la culture de Bellechasse à Saint-Damien, Lynda Bilodeau a interprété 17 pièces qui l’inspirent et ont une signification spéciale pour celle qui, depuis 2016, vit avec d’importantes séquelles conséquentes à une visite chez son dentiste.

S’en est suivi une poursuite judiciaire qu’elle a perdue, la laissant avec une importante dette en frais d’avocat à rembourser, tâche à laquelle elle s’est résolument attaquée avec la première édition de son spectacle-bénéfice qui avait rapporté 14 000 $.

Pour le spectacle de Saint-Just, Mme Bilodeau n’était pas encore en mesure de chiffrer le surplus amassé, mais affichait beaucoup de satisfaction envers l’appui de ses proches, du public et des partenaires associés à cet événement.

«Je sais que ce sera moins à Saint-Damien, car j’ai vendu moins de billets et que ceux-ci étaient moins dispendieux. Je voulais en vendre 200 et j’ai atteint cet objectif», indique celle qui a vécu de nombreuses émotions au cours des deux dernières années, notamment.

Comme lors de son spectacle de Saint-Damien, Lynda Bilodeau a amorcé la deuxième partie de son spectacle en interprétant la pièce «On écrit sur les murs» avec ses quatre enfants.

À Saint-Just comme à Saint-Damien, la soirée a débuté par un cocktail dînatoire réalisé par une équipe de bénévoles de la région. Lynda Bilodeau était accompagnée, sur scène, par une équipe de quatre musiciens et deux choristes sous la direction d’Olivier Leclerc de Saint-Malachie. Et comme à Saint-Damien, l’un des temps forts du spectacle fut assurément la première pièce de la deuxième partie qu’elle a interprétée avec ses quatre enfants.

Dans un proche avenir, Lynda Bilodeau entend préparer un nouveau spectacle, différent de celui présenté à Saint-Damien et Saint-Just. «Ce que j’ai vécu n’a pas été agréable, mais en même temps cela m’a permis de réaliser mon rêve qui était de monter sur scène. Cela n’a pas toujours été facile et je n’entends pas m’arrêter là», a indiqué Lynda qui songe également à enregistrer CD et offrir des compositions originales au public. «Il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves. J’ai plus d’assurance qu’avant et je continue à aller de l’avant.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des