Soirée de boxe courue à Sainte-Justine

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Soirée de boxe courue à Sainte-Justine
Il y avait beaucoup d’ambiance lors du gala de boxe présenté le 1er juin dernier au Centre sportif Claude-Bédard de Sainte-Justine. (Photo : La Voix du Sud – Éric Gourde)

SPORTS. Près de 700 personnes ont assisté, le samedi 1er juin dernier, à la deuxième édition du Gala de boxe présenté par le Club de boxe MAA de Sainte-Justine.

L’événement présenté au Centre sportif Claude-Bédard offrait une carte de 16 combats, six de plus que lors de la première édition l’an dernier.

Cofondateur du club de boxe et membre du comité organisateur, Mario Boilard a souligné que la création du club avait permis de développer une relève très dynamique, principalement chez les 8-12 ans où l’on retrouvait six combats mettant aux prises des athlètes locaux cette année.

Ces jeunes pugilistes ont offert une belle performance au public présent qui a également pu assister à un défi mettant aux prises deux boxeurs de plus de 40 ans de la région, soit Éric Tanguay de Sainte-Justine et Guillaume Boulet de Saint-Benjamin.

Dans les combats principaux, soulignons la belle performance des boxeurs du Club de boxe MAA qui ont tous remporté leurs combats respectifs. Dans un premier temps, Dave Rodrigue de Saint-Georges a disposé de Cédric Vachon du Club de la Vieille Capitale par décision unanime.

Notons également la victoire par décision partagée de Philippe Goulet face à Arno Simo du Lac-Saint-Jean et le gain par arrêt de l’arbitre, au 2e round, de Malcolm Gilbert de Saint-Cyprien face à Thomas Bolduc de Saint-Georges.

En demi-finale, Nicolas Roy de La Guadeloupe a perdu devant un ancien dur à cuire de la Ligue nord-américaine de hockey, Vincent Grondin de Tring-Jonction. Enfin, lors de la grande finale, le héros local Mario Boilard Jr, qui en était à son septième combat en carrière, a signé une victoire par décision partagée devant Vincent Grégoire de Robertsonville, boxeur expérimenté qui en était à son 30e combat en carrière.

Un bel engouement

Mario Boilard s’est réjoui de l’ambiance qui régnait au Centre sportif Claude-Bédard, ajoutant que celle-ci s’expliquait par la présence des boxeurs locaux. «On passe une belle soirée, comme l’an passé et les gens semblent avoir apprécié le spectacle. Le monde embarque et c’est plaisant», a-t-il mentionné en ajoutant que les boxeurs du Club MAA s’inscrivent peu à peu dans des galas à l’extérieur et vont y chercher une expérience bénéfique.

«Nos boxeurs sont plus confortables. Ils ont la chance de s’entraîner sur un vrai ring, ce que d’autres clubs n’offrent pas. Comme ils embarquent régulièrement sur le ring, ils sont de plus en plus à l’aise.»

Pour les prochaines éditions du gala, M. Boilard souligne que lui et ses partenaires verront comment il sera possible de bonifier l’événement. Il n’écarte pas la tenue de combats de plus grande envergure dans le futur, tout en rappelant que ce sont les combats mettant aux prises des boxeurs locaux qui permettront de conserver l’intérêt de la population locale.

Avec la participation d’Éric Gourde

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des