Le Frisson: 30 ans déjà

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Le Frisson: 30 ans déjà
Le Frisson fête ses 30 ans cette année. (Photo : Archives)

PUBLIREPORTAGE. Le Bar laitier Le Frisson de Saint-Gervais souligne ses 30 ans cette année.  La propriétaire, Michelle Asselin, et son conjoint Pierre Verreault, ne compteront pas les heures au cours de l’été pour maintenir les standards qui ont défini leur commerce avec le temps.

L’entreprise investira sommairement 200 000 $ au cours de l’été pour réaménager son emplacement, situé à la jonction de la route 279 et du 1er rang au cœur de Saint-Gervais. La terrasse fera l’objet de la plus importante transformation. «On pourra y accueillir possiblement jusqu’à trois fois plus de personnes. On ajoute beaucoup de sièges et de banquettes. Éventuellement, on compte aussi y ajouter des téléviseurs pour que les gens puissent passer davantage de temps», indique Michelle Asselin.

La propriétaire du Frisson, Michèle Asselin

La nouveauté qui retient particulièrement l’attention cette année est le Oréo glacé, aussi disponible via les unités mobiles. Avec ses créations de la semaine, occasionnellement spécialisées, Le Frisson ne cesse d’accroître les possibilités, si bien que Michelle Asselin ne peut chiffrer exactement le nombre de produits qui figurent à son menu. «Ça ne se compte pas, c’est inimaginable. Je suis certaine d’être le plus gros bar laitier au monde avec le choix que j’ai. On peut inclure jusqu’à quatre saveurs dans un lait fouetté, imagine. Les possibilités sont infinies.»

Elle est aussi particulièrement fière d’offrir des saveurs naturelles et non chimiques. «Si ça te tente de manger une molle à la mangue ou à la banane, c’est possible, puisqu’on utilise des fruits congelés et non des saveurs artificielles. On pourra proposer la camerise dans les prochains jours, dès que la cueillette le permettra.»

Une thématique chaque semaine

Les mercredis thématiques risquent également d’en inspirer plusieurs. «L’idée derrière ça est d’en avoir une chaque semaine. Par exemple, le 24 juillet sera inspiré de Noël en raison des réveillons le 24 décembre, le 31 juillet de l’Halloween qui a lieu le 31 octobre. On veut faire une journée hawaïenne, une journée cowboy dans le temps du Festival de St-Tite, une activité noir et blanc, une activité pyjama à la rentrée scolaire et ainsi de suite. On veut que les gens portent quelquechose relié à la thématique et ils auront droit à 30 % de rabais pour souligner nos 30 ans.

Les unités mobiles du Frisson sillonent régulièrement les routes de la région.

Avec ses deux unités mobiles, le Frisson peut se permettre de rejoindre une autre clientèle que celle qui se présente à ses comptoirs. Très souvent, ce sont les municipalités qui en font la demande. Cet été, elle aura entre autres visité Armagh, Beaumont, Saint-Isidore, Sainte-Marguerite, Saint-Malachie et même Sainte-Apolline. «Idéalement, nous allons où il n’y a pas de bar laitier. Dans certaines municipalités, notre visite devient quasiment un événement. Les gens attendent jusqu’à une heure pour avoir leur tulipe, leur banana split, ce qu’ils ne voient pas ailleurs.»

En plus du succès incontestable de sa petite entreprise, Michelle Asselin se réjouit de pouvoir offrir, pendant l’été, l’opportunité à une quinzaine de jeunes d’avoir accès à de l’argent de poche. «Nous n’avons pas beaucoup de temps pleins, mais les jeunes y trouvent leur compte et les gens sont très généreux avec eux aussi. Ils demeurent tous à proximité, alors c’est bon pour tout le monde.»

À ce titre et pour plusieurs de ses produits, Michelle Asselin essaie de trouver ses produits localement pour réaliser les meilleurs jumelages. Même si le rayonnement de son entreprise dépasse maintenant Saint-Gervais, la proximité demeure importante. «Dans un commerce comme le nôtre, on ne vit pas de notre village uniquement, mais nous avons besoin des gens de Saint-Gervais qui nous le rendent bien. Nous avons réussi à grandir grâce à notre monde, mais il a aussi fallu travailler très fort et c’est encore le cas.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des