Festival des Barres-à-Jack: la pluie prend congé

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Festival des Barres-à-Jack: la pluie prend congé
La course spéciale mettant aux prises quatre VR a donné droit à des images spectaculaires… et bien des débris. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

SAINT-RAPHAËL. Plusieurs l’appréhendaient, mais la pluie qui était prévue au cours du dernier week-end a pris congé à Saint-Raphaël, au grand plaisir des organisateurs de la 14e édition du Festival des Barres-à-Jack qui ont pu tenir leur activité, comme prévu.

Selon Chantale Goupil, présidente du comité organisateur, près de 10 000 personnes, soit 600 de moins que l’an dernier, ont franchi les portes du festival les 10 et 11 août dernier.

Vendredi soir, près de 5 000 personnes ont assisté au traditionnel «show de boucane» qui réunissait 27 participants. Celui-ci s’est terminé par une prestation simultanée de cinq voitures, soit une à chaque coin du carré et une au centre. «Cela a fait beaucoup de boucane et les gens ont beaucoup apprécié», indique Mme Goupil.

Les trois principaux gagnants de ce show de boucane ont été Francis Royer de Saint-Henri, suivi de Jonathan Robert de Thetford Mines et Steve Cormier de Québec. Deux courses de démolition de type 8 cylindres étaient aussi au menu de cette soirée qui s’est terminée par une soirée rock avec le groupe Alcoholica, sous la tente.

Le lendemain, une foule similaire était présente pour la grande démolition de bazous qui réunissait plus de 110 voitures. Cette journée s’est amorcée par une «course de la relève» réunissant 15 enfants de 3 à 9 ans qui étaient au volant de petites voitures électriques.

Pour cette 14e édition, les organisateurs avaient mis en place un nouveau concept de démolition par équipes qui, selon Mme Goupil, a été appréciée autant du public et des coureurs et devrait revenir pour la 15e édition en 2020.

Dans la catégorie 4 cylindres, les honneurs sont allés à l’équipe formée de Jonathan Royer-Aubin de Saint-Lazare et Cédric Boeykens de Saint-Anselme. Du côté des 8 cylindres, la victoire est allée à Pascal et Frédéric Tanguay de Sainte-Claire.

L’attraction de cette journée fut sans contredit la démolition de VR qui a mis aux prises quatre chauffeurs d’expérience, dont un qui a acheté sa voiture aux enchères. Cela sans oublier le tirage des deux bazous remportés par Dylan Rioux et Benoit Lapointe. Le premier a décidé de conduire son véhicule alors que le second a décidé de prendre une somme de 1 000 $, ce qui a permis aux organisateurs de revendre ce deuxième véhicule aux enchères. Damien Giguère, autre conducteur bien connu dans le domaine des démolitions, en a fait l’acquisition au coût de 1 300 $ afin de le conduire, offrant d’ailleurs une solide performance.

Une belle foule est demeurée sur place, après la démolition, pour la soirée country mettant en vedette le groupe «Rock This Country Band».

Un bilan complet de cette 14e édition sera effectué au cours des prochaines semaines. Chantale Goupil a tenu à souligner l’apport des quelque 250 bénévoles qui ont offert plus de 4 000 heures de bénévolat, ce qui selon elle représente la clé du succès d’un événement tel que le leur.

 

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Chantale Goupil Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Chantale Goupil
Invité
Chantale Goupil

Merci à tous pour votre présence en tant que visiteurs ou bénévoles , c’est grâce à chacun de vous que le Festival des Barres à Jack connait ce succès à chaque année 🙂