PLC: Olivier Duchesneau prend du galon

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
PLC: Olivier Duchesneau prend du galon
Olivier Duchesneau continue à grimper dans l'échiquier du Parti Libéral du Canada. (Photo : gracieuseté)

POLITIQUE. Originaire d’Armagh, Olivier Duchesneau est devenu, au cours des dernières semaines, le numéro deux dans l’organigramme électoral du Parti Libéral du Canada.

Le Bellechassois de 34 ans, qui a temporairement quitté son poste de chef de cabinet du ministre fédéral Jean-Yves Duclos, a été nommé directeur adjoint de la campagne nationale du PLC. Il secondera le directeur national Jeremy Broadhurst.

En poste depuis la fin du mois de juin, M. Duchesneau jouera un rôle de premier plan en matière de communication et de stratégie, incluant la formation des candidats. Ce mandat ne sera pas limité au Québec et touchera l’ensemble des opérations à l’échelle nationale. «C’est un mandat qui s’annonce très plaisant», indique celui qui, lors de l’élection de 2015, œuvrait déjà auprès du quartier général du PLC à Ottawa.

«Une élection, ce n’est jamais gagné d’avance. Il faudra travailler fort sur le terrain et convaincre les Canadiens que le Parti Libéral demeure la voix progressiste qui fera avancer le Canada dans les prochaines années», indique M. Duchesneau qui rappelle que le gouvernement Trudeau avait fait beaucoup pour les familles et les aînés, citant notamment la mise en place de l’allocation canadienne pour les familles, la réduction de l’âge de la retraite de 67 à 65 ans et la hausse du supplément garanti.

Il ajoute que les actions menées  par le PLC ont fait du Canada l’un des pays industrialisés dont le bilan est le plus positif en matière de création d’emplois. «Lorsque nous sommes arrivés au pouvoir, le Canada était en récession technique. Depuis ce temps, il s’est créé près d’un million d’emplois au Canada seulement», rappelle M. Duchesneau qui salue aussi les actions de son gouvernement en matière d’environnement.

«Nous avons aussi adopté des baisses d’impôt pour la classe moyenne et nous sommes le seul gouvernement à se tenir debout lorsqu’a été le temps de hausser d’un point de pourcentage les impôts chargés aux Canadiens les plus fortunés.»

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Michelle Breton Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Michelle Breton
Invité
Michelle Breton

Félicitations Olivier, nous sommes fiers de toi…..😉💞