Fabuleuses: un rôle majeur pour Noémie O’Farrell

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Fabuleuses: un rôle majeur pour Noémie O’Farrell
Noémie O'Farrell (au centre), Mouniah Zhazam et Juliette Gosselin partagent la vedette dans le nouveau film Fabuleuses, en salle à compter du 23 août. (Photo : Ève-Maude Tardif Champoux)

CINÉMA. À compter de ce vendredi 23 août, les Québécois pourront découvrir, dans 31 salles de cinéma partout en province, le nouveau film québécois Fabuleuses qui met en vedette, dans le rôle principal, la Bellechassoise Noémie O’Farrell.

Native de Sainte-Claire, Noémie réalise son rêve de tenir un premier rôle dans ce long métrage coécrit par Mélanie Charbonneau et Geneviève Petterson. Mélanie Charbonneau réalise aussi cette comédie de situation, alors que Nicole Robert de Go Films en assure la production.

Fabuleuses raconte l’histoire de trois amies en quête de reconnaissance à l’ère de l’amitié 2.0 et des réseaux sociaux, où l’impact des technologies et le rapport à l’image sont omniprésents.

Ainsi, on retrouve Laurie (Noémie O’Farrell), la fille d’à côté qui cherche à devenir fabuleuse en tentant de se faire engager comme rédactrice par un site web qui lui préfère toutefois la superficielle Clara (Juliette Gosselin), qui a plus de 800 000 abonnés sur Instagram et carbure aux «likes». Une collaboration entre les deux permettra à Laurie de devenir plus connue et de profiter des occasions professionnelles qui se présentent à elle. Elle se laissera rapidement aspirer par ce monde artificiel et en oubliera ses principes. Toutefois, sa colocataire Élisabeth (Mounia Zahzam), féministe engagée qui s’insurge contre tout cela, sera là pour la ramener sur le droit chemin.

«C’est un film qui traite, sous le signe de l’humour, d’enjeux féministes et s’inscrit dans ce monde artificiel où les jeunes cherchent à devenir des vedettes des réseaux sociaux», indique Noémie qui a déjà joué dans quelques longs métrages par le passé, ayant notamment partagé la vedette avec Roy Dupuis dans le film Les feuilles mortes.

«La plupart de ces longs métrages étaient des films à petit budget, ce qui n’est pas le cas pour Fabuleuses qui, de plus, est l’un des rares films québécois écrit, réalisé, produit et joué par des femmes», indique la comédienne bellechassoise.

«Ce film m’a permis de parfaire son jeu en tant que comédienne et de côtoyer des artistes de la relève très talentueux», poursuit Noémie qui aura un automne des plus chargé puisqu’elle sera de la distribution de la pièce «Les louves», mettant en vedette 10 actrices sur scène, qui sera présentée du 10 septembre au 6 octobre à l’Espace Go de Montréal.

Elle entreprendra sous peu le tournage des prochains épisodes du téléroman L’Heure Bleue, qui seront diffusés à compter du 11 janvier 2017 sur les ondes de TVA. En parallèle, elle coécrit en collaboration avec Alice Moreault et Frédéric Lemay la pièce «Tout passera» qui sera présenté du 3 au 21 mars 2020 au Théâtre Prospéro de Montréal.

Rappelons que le film Fabuleuses sera diffusé aux Cinémas Lido de Lévis et des Chutes de Saint-Nicolas à compter du 23 août. Voici la bande-annonce du film, disponible sur YouTube:

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des