Saint-Charles: Meubles Idéal fermera le 13 septembre

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Saint-Charles: Meubles Idéal fermera le 13 septembre
Meubles Idéal à Saint-Charles fermera ses portes le 13 septembre prochain. (Photo : La Voix du Sud)

ENTREPRISES. Le fabricant de meubles situé à Saint-Charles, Meubles Idéal, cessera ses activités le 13 septembre prochain. Après 71 ans d’activités, les actionnaires de l’entreprise familiale ont pris la décision de cesser définitivement les opérations.

L’entreprise, qui compte 90 employés, aurait annoncé la nouvelle à son personnel lors d’une assemblée spéciale lundi soir. L’annonce de la faillite de Sears Canada en octobre 2017 ne serait visiblement pas étrangère aux difficultés de l’entreprise. L’entité MEQ, basée à La Durantaye, et sa quarantaine d’employés, ne sera aucunement touchée par l’annonce.

Spécialisée dans le mobilier de chambre à coucher, l’entreprise avait subi une perte importante avec une créance de plus d’un million de dollars et perdu son principal client du même coup, chose que confirme le directeur général de l’entreprise Marc Godbout. «C’est évident que la perte de Sears a été un élément important des dernières années, mais ce n’est pas le seul. La situation a été discutée, rediscutée, analysée et regardée sous tous ses aspects.»

M. Godbout ajoute qu’il aurait été difficile à son avis de solliciter un appui gouvernemental pour parvenir à réorganiser la situation. «Le commerce de détail en général est touché. Il y a énormément de concurrence internationale. Il faut dans cette situation démontrer que l’aventure est viable, ce qui n’est pas le cas actuellement.»

Le maire de Saint-Charles, Martin Lacasse, perd l’un de ses principaux payeurs de taxes et encaisse mal la nouvelle, même si pour plusieurs la chose ne surprend pas. «Il y avait des rumeurs depuis un certain temps. C’est dommage, car l’entreprise s’impliquait énormément au sein de la communauté. 75 % des employés sont des résidents de Saint-Charles. Dans ma rue uniquement, six personnes y travaillent. Il faut que ces gens-là puissent être relocalisés dans Bellechasse pour qu’ils demeurent à Saint-Charles.»

Déjà chez Développement Économique Bellechasse (DEB), l’organisation prévoit mettre à profit sa table ressources humaines (RH Bellechasse) pour à la fois permettre de relocaliser les employés et subvenir aux besoins de main-d’œuvre des entreprises de la région, en collaboration avec l’entreprise et Emploi-Québec. Une rencontre sur le sujet est d’ailleurs déjà à l’agenda cette semaine.

Par ailleurs, le syndicat représentant les employés examine présentement toutes les options possibles pour maintenir l’usine en activité. «Cette décision a évidemment choqué nos membres», a expliqué Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. Il donne en exemple d’autres usines de meubles qui étaient en voie d’être fermées ou en faillite, il y a quelques années et «que nous avons réussi à sauvegarder avec l’aide et l’expertise du Fonds de solidarité FTQ», explique M. Gagné.

À l’origine, la compagnie fondée par la famille Bélanger était reconnue pour ses meubles scolaires. Elle a réorienté sa production vers la fabrication de mobiliers de chambre à coucher en 1959, elle qui conçoit et produit principalement des meubles en merisier solide.

Partager cet article

9
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
6 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
Martin GosselinNathalie BorduasMarieClaude stpierreM. Prévost Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Michel Bonneau
Invité
Michel Bonneau

Une très mauvaise nouvelle pour tout le personnel , une très mauvaise nouvelle économiquepour Saint-Charles et pour toute la MRC de Bellechasse.

Michel lemelin
Invité
Michel lemelin

Quelle dure nouvelle pour la région de Bellechasse. Je me joins aux hommes et aux femmes qui viennent d’apprendre cette nouvelle… En espérant qu’ils pourront se relocaliser très rapidement. Quand nous disons qu’il faut faire nos achats locaux, c’est exactement pour cette raison.

Jean tremblay
Invité
Jean tremblay

Je trouve ça horrible pour les travailleurs et travailleuses qui ont sûrement des familles et un dur coup pour st Charles espérons qu’il ce présente des emplois le plus rapidement possible pour eux

Nelson Prevost
Invité
Nelson Prevost

Si les détaillant ne vendais pas c’est meuble aussi cher il serais encore la et je croix vraiment que meuble ideal pourais vivre encore et encore si ils aurais leurs propre magasins pour que le profit sois directement dans leurs coffres ce qui les aiderais a continué. Bonne chance à tout les employer que jai côtoyé comme employé moi même dans les années 90.

Marie
Invité
Marie

C est vrai, moi j ai déjà travailler a cette entreprise, pourquoi ils n ont jamais penser ouvrir un coin magasin et vendre directement aux consommateurs? Car les gros magasins font de l argent énorme sur nos meubles québécois, Ameublement Tanguay était un gros client de meubles Ideal et l est sûrement encore….Vraiment dommage pour les travailleurs et la municipalité. J’espère que les jours a venirs apportera une solution pour sauver cette entreprise

Martin Gosselin
Invité
Martin Gosselin

tu as tellement raison,j ai jamais rien vu d annonce de leur set sur internet ou que plusieur achetent maintenant et si il avait vendu au details dans leur propre commerce il serais p-e encore la,parfois faut se mettre soi meme a niveau quand on veut survivre……

M. Prévost
Invité
M. Prévost

Ok

Claude stpierre
Invité
Claude stpierre

Je sympathise avec vous il y a peut etre jeld wen portes et fenêtres a st Henri de Lévis.

Nathalie Borduas
Invité
Nathalie Borduas

Oui Jeld-Wen St-Henri est à la recherche de nouveaux employés. Vous pouvez venir porter votre cv au 115 rue de la Gare ou le faire parvenir à nborduas@jeldwen.com