Un nouvel appui aux nouvelles entreprises

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Un nouvel appui aux nouvelles entreprises
Julie Langlais et Alain Vallières ont annoncé le lancement du programme. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

AFFAIRES. Les gens d’affaires de Bellechasse peuvent désormais profiter d’une nouvelle alternative au financement traditionnel pour le démarrage de leur entreprise à la suite d’une collaboration entre Desjardins et Développement Économique Bellechasse.

Le programme Créavenir proposera à tout nouvel entrepreneur ou jeune personnalité en affaires depuis moins de trois d’avoir accès à une marge de crédit pouvant atteindre 15 000 dollars, à un taux préférentiel, sur une période de cinq ans.

«C’est une autre façon d’appuyer les entrepreneurs de 18 à 35 ans, désirant se lancer en affaires ou étant en affaires depuis moins de trois ans», précise Julie Langlais, porte-parole de la Caisse Desjardins de Bellechasse.

Le jeune entrepreneur peut ainsi bénéficier d’une marge de crédit, une subvention pouvant atteindre 5 mille dollars, sous certains conditions, et à un accompagnement de proximité offert tout au long du démarrage par Développement économique Bellechasse.

Le programme sera mis de l’avant par le Centre Desjardins Entreprises en collaboration avec Développement économique Bellechasse (DEB) qui accompagne le ou la jeune entrepreneur (e) bénéficiaire du programme. «Les gens bénéficieront d’un accompagnement de DEB, qui les aura référés au départ. C’est difficile pour certain d’atteindre certains ratios lors d’une demande de financement traditionnel. Ce programme devrait permettre à certaines d’avoir accès à de l’aide», ajoute le directeur de DEB, Alain Vallières.

L’investissement de 900 000 $ devrait permettre de soutenir jusqu’à une soixantaine d’entreprises sur le territoire du CFE de Lévis-Lotbinière-Bellechasse. Le Centre Desjardins Entreprises de Beauce-Sud et Appalaches, ainsi que Développement économique Nouvelle-Beauce propose également le programme sur leur territoire.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des