40 années de présence pour Nouvel Essor dans Les Etchemins

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
40 années de présence pour Nouvel Essor dans Les Etchemins
La directrice générale de Nouvel Essor, Pauline Lemieux, accompagnée du nouvel agent de milieu, Éric Lamarche. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

COMMUNAUTAIRE. L’organisme Nouvel Essor a 40 ans. Pour souligner le tout, deux activités spéciales sont au programme cet automne.

Le 7 septembre dernier à l’Éco-Parc, plus d’une centaine de personnes étaient à l’Éco-Parc des Etchemins pour une première activité qui réunissait les bénévoles du Service d’action bénévole et de maintien à domicile, les proches aidants ainsi que les personnes handicapées et les membres de leurs familles respectives.

«C’est la première fois qu’on réunissait toutes ces personnes dans un même événement», indique la directrice générale Pauline Lemieux. Pique-nique, jeux intérieurs et extérieurs en après-midi, chorale de personnes handicapées et épluchette de blé d’Inde étaient au menu de cette journée.

Le vendredi 4 octobre prochain, Nouvel Essor conviera ses partenaires ainsi que les élus municipaux et régionaux à un 5 à 7 réseautage au Soleil rouge, soupe populaire, de Lac-Etchemin.

Petite histoire de Nouvel Essor

L’organisme a vu le jour par le biais d’un projet intitulé Liberté nouvelle, lancé en 1979, qui visait à recenser les besoins des personnes handicapées de la région. Nouvel Essor a officiellement vu le jour en 1980. Cette même année, une première permanente est embauchée, soit Nicole Morissette, qui sera remplacée par Pauline Lemieux l’année suivante. Cette dernière est toujours en poste, 38 ans plus tard.

«Nous avions d’abord organisé des activités pour les personnes handicapées, afin de les aider à briser l’isolement. Après et de façon graduelle, on a trouvé des bénévoles et parti différents projets», indique Mme Lemieux qui ajoute que Nouvel Essor a reçu son premier financement, soit 20 000 $ en provenance de Centraide (5 000 $) et du CLSC de Lac-Etchemin (15 000 $).

Au fil des ans, l’organisme a développé différents projets dont les Ateliers du Lac, la Résidence des Pins ou la Maison du Tournant,

«Nous avons pu mettre sur pied un service d’action bénévoles que l’on a pu coordonner avec l’embauche d’une ressource», ajoute Mme Lemieux qui rappelle que 40 ans plus tard, les différents services de Nouvel Essor s’adressent à trois clientèles précises, soit les proches aidants, les aînés et les personnes handicapées.

Plus de 140 bénévoles, venant de tous les secteurs de la MRC des Etchemins, soutiennent l’organisme dans ses activités et sa mission. Nouvel Essor embauche une dizaine de permanents ainsi que de nombreux occasionnels, sur appel.

Soulignons par ailleurs que le service de popote roulante demeure populaire puisqu’il dessert 184 clients dans neuf municipalités. Les clients de Saint-Prosper seront desservis par la popote roulante de Saint-Benjamin et il ne restera plus qu’à implanter le service à Saint-Luc, Sainte-Rose et Saint-Louis.

Nouveau travailleur de milieu

Soulignons par ailleurs que Nouvel Essor a embauché un nouveau travailleur de milieu, Éric Lamarche de Saint-Joseph, qui succède à Jimmy Proteau. En poste depuis le 13 août, ce dernier a pour mandat de repérer les ainés en situation d’isolement ou de vulnérabilité, de les rencontrer et de les mettre en lien avec les ressources du milieu, si elles le désirent. L’organisation de rencontres d’amitié s’inscrit également dans les tâches de M. Lamarche qui, chaque lundi, peut recevoir les intéressés au Soleil rouge, soupe populaire de Lac-Etchemin.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des