Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille
Une vingtaine de médecins pourraient faire leur arrivée en Chaudière-Appalaches au cours de la prochaine année. (Photo : Archives)

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

De ce nombre, seule la MRC des Etchemins ne recevra pas de nouveaux médecins alors que Lévis et la Beauce et recevront cinq chacune. Si l’ajout de ces effectifs ne comblera pas tous les besoins, le PDG du CISSS, Daniel Paré, le plan permettra de subvenir aux besoins les plus pressants. «Nous en aurions pris 15 ou 20 de plus, mais c’est tout de même beaucoup de sang neuf et nous sommes confiants d’être en mesure d’en convaincre plusieurs de venir chez-nous car nous sommes très attractifs comme milieu. Le défi n’est pas un lieu géographique», à son avis.

Cet ajout ne règle pas tous les irritants avoue M. Paré, puisque les départs sont toujours nombreux et le seront encore pendant quelques années. «Certains médecins de famille ont de grosses pratiques et prendront leur retraite bientôt, alors cela va encore occasionner des défis.»

Quant aux besoins de certains milieux ruraux, Il est aussi conscient que la façon de faire actuelle des médecins de famille ne favorise pas leur venue dans des petites communautés, surtout qu’ils aiment se regrouper de nos jours. Leur arrivée se fera selon l’intérêt des candidats et les disponibilités du milieu. «Les médecins sont des travailleurs autonomes et peuvent choisir les milieux où ils vont œuvrer. Se regrouper leur permet d’avoir accès à des ressources additionnelles.»

Certaines localités dans Bellechasse demandent depuis quelques années déjà de nouveaux médecins dans leur entourage. Plusieurs pistes de solutions sont envisagées. «On travaille avec le comité santé de la MRC qui a une vision globale. On sait que les médecins veulent travailler au sein d’un groupe. On a tout de même été en mesure de soutenir plusieurs cliniques, notamment à Saint-Damien et Saint-Charles. Plusieurs solutions seront regardées, soit une collaboration avec les GMF existants ou encore d’utiliser certains points de service existants, dont celui d’Armagh.»

Le plan régional d’effectifs médicaux du ministère de la Santé et des Services sociaux vise à répartir équitablement les médecins en fonction des besoins de la population. Ces besoins ont fait l’objet d’une évaluation préalable par le Département régional de médecine générale qui est composé de médecins de chaque secteur de Chaudière-Appalaches. Le plan est en effet revu chaque année en fonction des écarts observés entre les effectifs en place et les besoins à combler dans chaque territoire.

-Voici les territoires, par MRC, qui verront leur nombre de médecins de famille augmenté soit par l’arrivée de nouveaux facturants (médecin nouvellement diplômé) ou de médecins déjà en pratique ailleurs au Québec.

 

Territoire Total de médecins autorisés
Lotbinière 1 (1 MD nouveau facturant)
Grand Lévis 5 (1 MD nouveau facturant et 4 déjà en pratique)
Bellechasse 2 (1 MD nouveau facturant et 1 déjà en pratique)
Nouvelle-Beauce 2 (1 MD nouveau facturant et 1 déjà en pratique)
Etchemins 0
Thetford Mines 3 (3 MD nouveaux facturants )
Beauce 5 (4 MD nouveaux facturants et 1 déjà en pratique)
Montmagny-L’Islet 2 (nouveaux facturants)

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des