Passion-FM et le SAEMO devront déménager

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Passion-FM et le SAEMO devront déménager
La station radiophonique Passion-FM devra déménager d’ici l’an prochain. (Photo : gracieuseté)

LAC-ETCHEMIN. L’annonce de la fermeture, au 31 décembre 2020, de l’immeuble abritant les Résidences et centre communautaire des Etchemins, forcera la station radiophonique Passion-FM ainsi que le Service d’accroissement en employabilité de la main-d’œuvre, le SAEMO, de se trouver de nouveaux locaux au cours des prochains mois.

Président de la station Passion-FM, Marcel Rancourt a souligné que démarches étaient déjà en cours afin de trouver de nouveaux locaux pouvant abriter la station radiophonique régionale qui se trouve au même endroit depuis son ouverture en 1992. Des discussions ont déjà été lancées auprès de certains propriétaires d’immeubles de Lac-Etchemin

«Notre bail se termine le 31 mars prochain, mais on nous a déjà assuré que si ce n’était pas possible d’effectuer le déménagement à cette date, nous pourrions profiter d’un délai supplémentaire allant jusqu’au 31 décembre 2020. À partir de ce matin, le déménagement est une priorité et on ne veut pas rater d’occasions qui se présenteront à nous», mentionne M. Rancourt.

L’objectif est de la radio régionale est donc de maintenir le siège social de l’entreprise à Lac-Etchemin. M. Rancourt précise que la radio est à la recherche de locaux totalisant 2 200 pieds carrés et que l’édifice qui les abritera devra être muni d’une génératrice, comme c’est le cas actuellement dans l’immeuble des Résidences et centre communautaire. Il ajoute que la radio cherchera à augmenter sa visibilité et que le local devra idéalement profiter d’un lien direct e rapide vers l’antenne émettrice située sur le Mont-Orignal.

Selon une première évaluation, les coûts de déménagement des installations se situeraient entre 30 000 $ et 35 000 $, ce qui inclurait également le déménagement du studio satellite de Saint-Raphaël que la direction de la station aimerait rapprocher vers la route 277.

«Celui-ci est peu utilisé pour le moment, mais avec l’embauche d’une nouvelle ressource qui couvrira le territoire de la MRC de Bellechasse, nous aimerions l’utiliser davantage et produire plus d’émissions à cet endroit», précise M. Rancourt.

Le SAEMO aussi

Du côté du SAEMO, qui est présent dans l’édifice depuis sa fondation en 1982, la directrice générale Roxane Rodrigue souligne que les démarches visant à trouver un nouveau local sont déjà amorcées. Elle dit être à la recherche d’un emplacement plus petit que celui dont ils disposent actuellement, que ce soit à Lac-Etchemin ou ailleurs dans la MRC des Etchemins.

Si le SAEMO devait avoir de la difficulté à trouver un nouveau local rapidement, elle entend demander aux gestionnaires de l’édifice un délai jusqu’en septembre 2020.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des