Une visibilité internationale pour Daniel Bonneau

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Une visibilité internationale pour Daniel Bonneau
Daniel Bonneau est fier de la visibilité que lui procurera sa participation dans la plus récente édition de la revue européenne Art & Design, où une page entière lui est consacrée. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

ARTS.  L’artiste et peintre animalier Daniel Bonneau de Saint-Anselme présente ses œuvres et son art dans la plus récente édition du magazine européen Art & Design qui est basé en France.

Une page l’édition août/septembre/octobre est consacrée à l’artiste bellechassois qui y présente des peintures et animations sur roches qui, souligne-t-il, sont de plus en plus prisées de la part de sa clientèle.

Si sa participation n’est pas gratuite, M. Bonneau ayant eu à débourser une importante somme d’argent pour s’y afficher, il croit toutefois que cet investissement en valait la peine puisqu’elle lui permettra de se faire connaître d’une importante clientèle basée partout en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

«On y retrouve de gros annonceurs comme Cartier, Rolls Royce et bien d’autres», mentionne M. Bonneau qui ajoute que la revue, tirée à 5 000 exemplaires, se retrouve notamment dans 300 cabinets d’avocat de renom, ainsi que dans 360 galeries d’art en France, en Russie, à Dubaï et même en Chine.

«Je suis déjà connu en Europe, mais il s’agit de mon dernier grand coup là-bas. Des artistes de renom paient le gros prix pour y être et j’espère attirer l’attention d’une importante galerie d’art qui serait intéressée à vendre mes œuvres en consignation, par exemple», souligne celui qui compte 40 ans de métier.

Autre objet de fierté pour Daniel Bonneau est la présence de l’une de ses illustrations, une marte, en page couverture du Carnet du piégeur du ministère de la Faune, de la Forêt et des Parcs. Tiré à 10 000 exemplaires et valide pour une période de 10 ans, ce carnet a été simplifié afin d’inciter les trappeurs à déclarer davantage leurs captures, ce qui, selon M. Bonneau, permettra d’avoir un meilleur recensement des populations et d’améliorer la réglementation sur le sujet.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des