Père et fils courent pour une bonne cause

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Père et fils courent pour une bonne cause
Benoît et Claude Gignac au sommet Grouse Mountain, près de Vancouver. (Photo : gracieuseté)

SPORTS. En visite à Vancouver où son fils Benoît vit depuis quelques années, Claude Gignac de Buckland accompagnait ce dernier dans une populaire course en sentiers au profit de l’Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique.

Père et fils ont donc pris part à la 29e édition de la populaire Grouse Grind Mountain Run qui avait lieu le 14 septembre dernier et qui attiré plus de 400 participants. Cette épreuve de 2,9 km en forêt et en montagne offrait un dénivelé positif et constant de 853 mètres.

Un habitué de cette course, Benoît Gignac a complété l’épreuve en 31 minutes et 1 seconde, ce qui lui a valu la 9e position au classement général. Son père Claude, âgé de 74 ans, s’est lui aussi inscrit et il a terminé l’épreuve en un temps de 1 heure, 28 minutes et 32 secondes, ce qui lui a valu le 285e rang au classement général, mais surtout le deuxième temps dans sa catégorie d’âge, soit les 70-74 ans.

«Il n’y avait pas beaucoup de monde dans ma catégorie d’âge, c’est certain, mais à 74 ans, je suis très fier de ma performance», souligne le résident de Buckland qui prenait part à cette épreuve pour la première fois de vie.

«Ce n’était pas prévu que j’y participe. Je m’adonnais à être là tout simplement et le jeudi avant la course, Benoît m’a invité à faire le trajet. Je me suis dit pourquoi pas et je l’ai réussi. Samedi, le jour de la compétition, j’ai récidivé en me disant qu’au pire, si je ne le réussissais pas, ce n’était quand même pas dramatique», indique M. Gignac qui a complété l’épreuve et a fait le trajet une troisième fois le lundi suivant.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des