Promouvoir la culture comme élément d’attraction territoriale

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Promouvoir la culture comme élément d’attraction territoriale
Marie-Ève Arbour est venue expliquer le concept de marketing territorial qui est relativement nouveau au Québec, mais très présent aux États-Unis et en Europe, entre autres. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

ETCHEMINS. La culture, les artistes et les artisans peuvent jouer un rôle important dans l’attraction et la rétention de nouveaux résidents dans nos municipalités et MRC.

C’est ce qu’a souligné Marie-Ève Arbour, fondatrice de l’entreprise «Visages régionaux» de Saint-Pascal de Kamouraska, devant une quarantaine de personnes réunies le jeudi 21 novembre au Centre culturel de Lac-Etchemin.

À l’invitation de la MRC des Etchemins et de la municipalité de Lac-Etchemin, qui organisaient une soirée réseautage à l’intention des intervenants socioéconomiques et culturels des Etchemins, Mme Arbour a traité de la notion de marketing territorial, qui est encore méconnue au Québec.

Dans sa conférence, Mme Arbour a tenté de démontrer comment la culture pouvait permettre d’améliorer l’environnement de vie d’une municipalité ou d’une MRC, afin de la rendre plus attrayante pour que de nouvelles familles et travailleurs viennent s’y installer.

Agente aux communications et à la culture à la MRC des Etchemins, Renée Anique Francoeur précise que le concept de marketing territorial est né du fait que les régions ont besoin de se vendre pour attirer du monde chez eux.

«Nous avons tous besoin de faire des choses différentes pour nous démarquer, pour étayer notre culture et montrer ce qui se passe chez nous», mentionne Mme Francoeur qui ajoute que les jeunes familles qui souhaitent quitter les villes pour s’établir en régions sont à la recherche d’un milieu qui est attirant culturellement.

«Nous travaillons avec les municipalités, les MRC et les régions administratives pour mettre en valeur leurs territoires et les aider à se développer en lien avec les différents leviers d’action et initiatives qui sont mis à notre disposition, que ce soit en matière d’habitation, d’emploi, d’entrepreneuriat, de participation citoyenne, d’environnement de nature et de plein air ou encore de culture. C’est très vaste», souligne Mme Arbour qui ajoute que son entreprise est là pour aider les milieux à s’adapter aux besoins des nouvelles générations et les aider à les rejoindre.

Autres actions à venir

Renée Anique Francoeur ajoute que par cette activité-réseautage, la MRC et la municipalité voulaient jeter les bases des actions à prendre pour ce qui s’en vient en 2020, soit la continuité des actions lancées en marge du Plan de relance économique, que ce soit avec des projets comme la vidéo «Faire danser un village», les panneaux publicitaires le long des autoroutes, ou encre la mise en place d’une nouvelle plateforme web dédiée à l’accueil de nouveaux arrivants.

Cette soirée réseautage, qui s’inscrivait dans le cadre de l’Entente de développement culturel, a permis aux participants d’échanger sur la question de la culture dans Les Etchemins et les discussions devraient mener à la mise à jour de cette politique, également prévue pour 2020.

Les participants à cette activité de réseautage seront invités à prendre part à une journée de réflexion qui aura lieu au printemps.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des