Nouvelles catégories au hockey mineur: peu d’impact pour les jeunes

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Nouvelles catégories au hockey mineur: peu d’impact pour les jeunes
Richard Powers d'Hockey Québec est d’avis que l’élimination des noms de catégories au hockey mineur, au profit des groupes d’âges, ne changera en rien le quotidien des enfants. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

HOCKEY. La décision de Hockey Canada d’éliminer, dès la saison 2020-2021, les appellations novice à Junior dans le hockey mineur n’étonne pas Richard Powers, personnalité bien connue des intervenants du hockey mineur de la région.

Responsable des tournois pour les régions de Québec et Chaudière-Appalaches au sein de Hockey Québec, M. Powers souligne que cette décision n’est pas le fruit du hasard et ne devrait pas changer grand-chose dans le quotidien des joueurs concernés.

«On savait que ça s’en venait, c’était dans l’air comme c’était le cas pour l’implantation du programme de «demi-glace» dans le Novice où on en a discuté pendant trois ou quatre ans avant de l’imposer. C’est le même cas ici», mentionne-t-il.

Conformément aux recommandations d’une équipe de travail mise sur pied par Hockey Canada, les divisions iront de M7 à M21, cette décision touchant à la fois les joueurs masculins et féminins.

Rencontré lors de l’ouverture officielle de la 45e édition du Tournoi atome et pee-wee de Lac-Etchemin, M. Powers souligne que cette décision d’Hockey Canada permettra au Québec et à l’ensemble du pays de se coller sur le fonctionnement du hockey international qui a depuis longtemps adopté le concept des groupes d’âge.

«Ce sera plus facile ainsi. Certains arrivaient chez nous et se demandaient ce que ça voulait dire, les appellations pee-wee, atome et autres.»

M. Powers est d’avis que la seule problématique associée à cette décision tournera autour de l’appellation des tournois, du moins pour certains.

«C’est là que le bât blesse pour certains. Si le tournoi atome et pee-wee de Lac-Etchemin devient le Tournoi M11, M12 ou M13 de Lac-Etchemin, c’est moins «sexy». Pour ce qui est du tournoi pee-wee de Québec qui est international, je sais que la discussion a été menée au sein d’Hockey Canada. Ils n’obligent personne, des discussions sont en cours et on verra ce qui ressortira de cela», poursuit M. Powers qui rappelle que la politique d’Hockey Canada et d’Hockey Québec n’a jamais été de brusquer les choses en tout.

«On sait que ça va commencer pour la saison 2019-2010, on laisse beaucoup de temps aux gens pour se préparer et amorcer les changements qui s’imposent, que ce soit pour les en-têtes de lettres, les enveloppes, la publicité et tout cela. Il se peut bien que les noms de tournois ne changent pas, alors les organisateurs n’auront qu’à préciser les catégories que l’on y retrouvera», ajoute-t-il.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des