Nouvelle surfaceuse pour le Club de motoneige des Etchemins

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Nouvelle surfaceuse pour le Club de motoneige des Etchemins
Martin Nicol et Alain Laflamme du Club de motoneige des Etchemins entourés de Claude Bissonnette de la MRC des Etchemins ainsi que de Pierre Jr St-Marseille, directeur général de la Caisse des Etchemins. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

HIVER. Le Club de motoneige des Etchemins a profité des derniers mois pour compléter son parc de machinerie avec l’acquisition d’une nouvelle surfaceuse qui verra à l’entretien des pistes dans le secteur de Saint-Camille, Sainte-Justine et Sainte-Sabine.

C’est lors d’une brève cérémonie réunissant les administrateurs, le personnel et les partenaires du Club que le président Martin Nicol a dévoilé la nouvelle surfaceuse de marque «Piston Bully TB-100 Trail», de fabrication allemande, acquise au coût de 308 000 $, en incluant le traceur.

Pour en faire l’acquisition, le club a profité de contributions venant de DEC Canada (189 000 $), de la Caisse des Etchemins (25 000 $), de la MRC des Etchemins (25 000 $) et de la Fédération des Clubs de motoneigistes du Québec (19 000 $), assumant la différence, soit 50 000 $.

Cette nouvelle surfaceuse de 250 forces s’ajoute à celle de 350 forces, acquise en 2015, pour le territoire de Saint-Magloire et du Massif du Sud, ainsi que d’un troisième véhicule de marque Massey Ferguson, de 175 forces, basé à Lac-Etchemin.

M. Nicol souligne que l’acquisition de cette nouvelle surfaceuse s’inscrit dans un important plan d’investissement totalisant près d’un million de dollars au cours des cinq dernières années, ce qui inclut l’achat des surfaceuses de 250 et 350 forces, la construction du nouveau garage de Sainte-Sabine en début d’année 2019, ainsi que l’aménagement ou le réaménagement de nombreux ponts et infrastructures le long des sentiers.

Après les importantes averses qui ont frappé la région le samedi 11 janvier, le Club et ses motoneiges attendent maintenant le retour en force de l’hiver et de la neige. «Un début de saison comme celui de cette année, j’ai rarement vu cela au cours des 35 dernières années», indique M. Nicol qui rappelait qu’en date du samedi 11 janvier, seulement 40 % des 225 clubs de motoneige étaient en opération sur le territoire québécois.

Des administrateurs et bénévoles du Club de motoneige des Etchemins, présents à l’inauguration, devant la nouvelle surfaceuse.
Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des