Saint-Lazare: un centre communautaire revampé

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Saint-Lazare: un centre communautaire revampé
Les membres du comité tenaient à remercier leurs partenaires dans la réalisation du projet. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

COMMUNAUTÉ. Près de 260 000 $ ont été nécessaires pour remettre au goût du jour le centre communautaire à Saint-Lazare.

Divers travaux ont été réalisés pour l’occasion, notamment au niveau des salles de bain. Notons aussi l’ajout d’éclairage au Dell, la climatisation de toutes les salles, de travaux de peinture dans tous les espaces, l’amélioration de la sonorisation, l’achat de tables et de chaises et l’ajout d’une division pour du rangement.

La démarche a pu être réalisée avec la contribution de différents partenaires locaux, dont le Cercle des Fermières, le Club de l’Âge d’or, les Chevaliers de Colomb et des gens d’affaires de la localité, mais aussi grâce à l’implication de Desjardins et des citoyens de la localité.

Responsable du comité de travail sur le projet, Rodrigue Létourneau indique que déjà un autre projet pourrait suivre pour bonifier celui qui vient d’être réalisé. «Nous souhaitions une salle plus I-Tech et nous sommes en bonne voie de le faire. Il nous reste environ un 100 000 $ additionnel  à investir pour passer à l’ère multimédia avec des canons performants, des écrans géants, un éclairage adéquat et autres.»

Ce sont tout de même 72 000 $ qui ont été recueillis dans le milieu, pas mal pour une population de 1 300 personnes soulignait le maire Martin J. Côté, qui s’est dit surpris de l’ampleur de l’implication du milieu dans le projet. « On a un projet, on lève la main et les gens répondent. Pour la création du comité, je n’ai pas eu à appeler personne, les gens se sont annoncés, Saint-Lazare, c’est un peu ça.»

M. Côté confirme également qu’un autre projet mijote auprès de ses instances, soit celui d’un bâtiment ou d’un toit qui pourrait abriter la patinoire extérieure municipale. «C’est un peu en lien avec le Festival de la Galette, plutôt que de louer un chapiteau, ou pour protéger notre patinoire.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des