Musique libre de droit: un nouveau concept né dans Bellechasse

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Musique libre de droit: un nouveau concept né dans Bellechasse
Les propriétaires de l’entreprise Airfix Music ont développé un nouveau service de distribution de musique libre de droit. Dans l’ordre habituel, on reconnaît Benoit Ménard, Martin Aubin et Jean-Pierre Nolin. (Photo : gracieuseté)

MUSIQUE. Un nouveau service de distribution de musique libre de droits voit le jour grâce à l’implication de trois jeunes entrepreneurs, dont deux sont originaires de Bellechasse.

En février 2017,  Martin Aubin de Saint-Lazare, Jean-Pierre Nolin Saint-Charles et Benoît Ménard de Montréal ont lancé Airfix Music, entreprise qui depuis a réussi à développer une plateforme web permettant aux producteurs de films, de vidéos commerciales ou professionnelles ainsi qu’aux médias d’avoir accès à des trames musicales originales à faible coût, réalisées par plus de 65 compositeurs de partout au Québec.

«Ce service s’adresse aux personnes et producteurs à la recherche d’un moyen légal, abordable et rapide d’ajouter de la musique professionnelle et adéquate à une vidéo, une publicité, un film ou à toute autre forme de projet audiovisuel, mais qui n’ont pas le temps ou les moyens de faire produire de quoi sur mesure», indique le président de l’entreprise, Martin Aubin.

M. Aubin et ses partenaires ont profité des trois dernières années pour développer cette interface qui est testée depuis le 9 novembre dernier et qui sera officiellement lancée le 10 février dernier.

Le fondateur ajoute que l’entreprise propose aux compositeurs un modèle de visibilité mondiale et un moyen concret de monétiser leurs œuvres. Le catalogue d’Airfix Music propose des œuvres originales, que l’on ne retrouve pas ailleurs. Pour un montant fixe de 25 $, les acheteurs peuvent se procurer une licence leur donnant droit accès à une pièce précise, qu’ils peuvent utiliser à vie et dans tous leurs projets qu’ils désirent.

«C’est moins dispendieux ainsi, car il s’agit de licences non exclusives qui peuvent être achetées par plus d’une personne. Ça profite à plein de monde, tout en nous permettant de travailler avec plein d’artistes et d’encourager des travailleurs autonomes», poursuit M. Aubin qui ajoute que ce modèle d’affaires permet à l’entreprise «de supporter l’industrie musicale, de stimuler le développement d’une communauté talentueuse et de mettre en commun la créativité des artistes et celle des créateurs de contenu.»

Les intéressés sont intéressés à se rendre sur le site internet de l’entreprise au www.airfixmusic.com.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des