Saint-Magloire : une corporation de développement est créée

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Saint-Magloire : une corporation de développement est créée
Un premier conseil d’administration de la Corporation de développement de Saint-Magloire a été élu à l'issue de l’assemblée de fondation du 11 février. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

DÉVELOPPEMENT. La Municipalité de Saint-Magloire se dote d’un nouvel organisme qui aura pour mandat d’encadrer le développement futur de la localité.

Une quarantaine de personnes ont assisté, le mardi 11 février, à l’assemblée de fondation de la Corporation de développement de Saint-Magloire (CDSM), nouvel organisme sans but lucratif qui sera géré par un conseil d’administration de sept personnes.

Un conseil d’administration provisoire composé de Mario Asselin, de la mairesse Marielle Lemieux et de Francine Mercier-Chabot, ancienne directrice générale de la municipalité, avait profité des derniers mois pour lancer les démarches menant à la mise sur pied du nouvel OBNL.

Un premier conseil d’administration de sept personnes a été formé au terme de cette assemblée de fondation. Celui-ci sera présidé par Michel Bédard qui sera secondé par Jonathan Goupil, Francine Mercier-Chabot, Mario Asselin, Julien Asselin, Rosanne Labrie et Martine Rouillard, qui agira à titre de représentante du conseil municipal.

Comme la nouvelle corporation ne dispose pas, pour le moment, de moyens financiers, celui-ci travaillera sous le principe de «gestion de projet» du fait qu’il supervisera les travaux de deux sous-comités, soit un premier qui travaille actuellement sur la rédaction d’un plan de développement de la municipalité, ainsi que comité organisateur des fêtes du 150e anniversaire de la municipalité, qui auront lieu du 29 au 31 juillet 2022.

Mario Asselin est administrateur à la CDSM et président du comité organisateur des fêtes du 150e anniversaire de Saint-Magloire.

Président du comité organisateur de ces festivités, Mario Asselin souligne qu’un groupe de quatre personnes pilote ce dossier depuis septembre dernier, mais qu’il souhaitait ajouter deux ou trois personnes au cours des prochaines semaines.

Celui-ci est composé de M. Asselin, de la mairesse Marielle Lemieux, de Francine Mercier-Chabot et de Martine Rouillard. «Nous sommes en train de mettre ce projet en place. Nous avons tenu quelques rencontres publiques auxquelles une vingtaine de personnes intéressées participent à chaque fois», précise M. Asselin qui souligne que divers sous-comités sont en formation.

Un comité présidé par Clément Blanchet travaille déjà à la rédaction d’un livre-souvenir qui portera uniquement sur les 150 ans d’histoire de la municipalité. Un comité de financement sera également formé avec, bien sûr, pour objectif de trouver des partenaires et commanditaires qui accepteront de soutenir financièrement l’organisation de ces festivités.

Une rencontre importante portant sur la préparation de la programmation aura lieu le 25 février prochain. Soulignons que la Municipalité de Saint-Magloire versera une somme de 40 000 $ sur cinq ans au comité pour soutenir ce dernier dans ses démarches, les versements ayant été lancés en 2018.

Selon l’entente conclue avec la municipalité, le comité organisateur remboursera la municipalité à même ses bénéfices à la clôture de l’activité et s’il devait rester des fonds, ceux-ci seront remis à un organisme de la municipalité ou à la Corporation de développement qui, du fait qu’elle disposera d’une charte valide, soutiendra le comité en effectuant à son nom tous les demandes de permis, de subvention ou de financement.

Une quarantaine de personnes ont assisté à la rencontre.
Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des