COVID-19: Steven Blaney utilisera les médias régionaux pour diffuser l’information

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
COVID-19: Steven Blaney utilisera les médias régionaux pour diffuser l’information
Steven Blaney planifie déjà une campagne pour informer ses commettants de la région. (Photo : Archives)

POLITIQUE. Le député fédéral de Lévis-Bellechasse-Les Etchemins, Steven Blaney, investira dans les médias régionaux pour diffuser l’information requise aux citoyens tout au long de la crise reliée au COVID-19.

Selon lui, un plan national de diffusion de l’information est nécessaire pour stopper le virus et il serait plus que souhaitable que le gouvernement canadien partage ses intentions et travaille à rejoindre la population canadienne par le biais des médias locaux et communautaires. «Nos journaux canadiens rejoignent 9 Canadiens sur 10, qu’ils soient imprimés ou en ligne. Ils sont les fournisseurs les plus fiables dans nos communautés. Ce n’est pas seulement pour les beaux yeux des médias de la région, mais parce que vous êtes efficaces, que les gens vous lisent, et particulièrement les clientèles dites vulnérables. Ça nous permet de donner des informations plus précises et avec des points de contact que les gens ont besoin», estime le député conservateur.

Sans négliger les médias nationaux et électroniques, M. Blaney estime que la diffusion de l’information serait incomplète sans cette initiative. «Des choses peuvent être dites via certains médias, mais d’autres doivent être écrites, on ne peut pas dire ça dans une pub de 30 secondes, selon le député Blaney. On donne des adresses, des numéros de téléphone, et ce ne sont pas tous les citoyens qui ont des accès internet ou des notions pour aller sur le web.»

M. Blaney indique aussi avoir remarqué une baisse des investissements publicitaires du gouvernement fédéral dans les hebdos régionaux et dans les radios avant la crise. C’est pourquoi il a lui-même initié une campagne via les médias de sa circonscription. «Je vois un peu mon rôle comme courroie de transmission pour partager l’information. En plus, les médias régionaux assistent à une baisse dramatique de leurs revenus publicitaires en raison de la crise. On en a besoin pour diffuser l’information.»

À titre de critique conservateur en matière de Patrimoine, M. Blaney a d’ailleurs écrit quelques correspondances à des ministres fédéraux et devait sensibiliser le ministre Steven Guilbault sur le sujet en début de semaine. Il confirme d’ailleurs que les députés québécois Pierre Paul-Hus et Luc Berthold pourront adresser la question en chambre mardi à Ottawa, alors que le Parlement est convoqué pour voter les aides financières déjà promises.

Le gros enjeu actuellement à son bureau de comté demeure les dossiers relatifs aux gens toujours à l’extérieur du pays et l’incertitude reliés aux initiatives fédérales envers les travailleurs touchés par la crise. «Dans certains cas, ce sont des étudiants et à d’autres niveaux des snowbirds. Nous avons des gens un peu partout et qui cherchent à revenir. Pour les travailleurs, des choses ont finalement été annoncées et suivront leur cours et le plus rapidement possible, souhaitons-le.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des