COVID-19: des musiciens se regroupent virtuellement, le temps d’une chanson

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
COVID-19: des musiciens se regroupent virtuellement, le temps d’une chanson
Huit musiciens de la région, en majorité originaires de Bellechasse, ont repris à distance une pièce des Black Keys.

MUSIQUE. Confinement oblige, certains profitent de leurs temps libres pour discuter, à distance, avec des amis et d’autres, à l’esprit plus créatif, s’amusent via leurs passions communes. Le jumelage des deux aspects a donné lieu à une séance intéressante de création musicale pour huit musiciens de la région, en majorité originaires de Bellechasse.

Chacun, à travers sa spécialité, a apporté sa couleur à l’enregistrement d’une reprise de la chanson Fever du groupe les Black Keys, un titre de circonstance il va sans dire. Ainsi, Bruno Lachance, originaire de Saint-Nazaire, Nicolas Chamberland d’Armagh, François Pelchat de Saint-Damien, Julie Nolet de Buckland, Martin Aubin de Saint-Lazare, Jean-Claude Ouellet résident du secteur Beaumont – Saint-Michel, Frédéryk Simard de Lévis, Tony Cassista qui réside à Québec, Martin Busuttil qui demeure à Breakeyville, ont jumelé leur passion, le temps d’une chanson.

«Nicolas, François et moi avons déjà joué ensemble dans le passé avec les Bumpers Stickers. L’idée de base est que tout le monde est arrêté, ou presque, et tout le monde est confiné à la maison, alors on cherche à passer le temps et s’amuser», explique Bruno Lachance.

Une fois que l’idée eût été soulevée, chacun a réalisé sa partie individuellement. Pendant que Nicolas Chamberland procédait au montage audio, Bruno Lachance s’est chargé de la portion vidéo. «Tout le monde est équipé pour s’enregistrer à la maison, alors Nicolas a préparé une petite maquette qu’il a envoyée à tout le monde. Chacun a enregistré sa partie musicale et s’est filé en même temps et le résultat est quand même intéressant, surtout qu’en dedans de deux jours nous avions une idée et c’était en ligne», ajoute-t-il.

Cette première expérience ayant emballé tous les participants, Bruno Lachance n’écarte pas la possibilité que celle-ci soit répétée. «Plein de monde se sert des médias sociaux pour divertir les gens ces temps-ci et notre idée cadrait bien dans ce mood-là. Tout le monde a vraiment aimé ça, alors comme tout le monde a du temps et des idées, on n’écarte pas de le refaire.»

La vidéo peut être vue sur la chaine Youtube via le lien suivant:

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des