Des patients de l’hôpital de Saint-Georges transférés au centre d’hébergement de Lac-Etchemin

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Des patients de l’hôpital de Saint-Georges transférés au centre d’hébergement de Lac-Etchemin
L'hôpital de Saint-Georges prend des mesures pour libérer des lits en raison de la COVID-19. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Archives)

Dans le but de libérer des lits afin de faire face à l’épidémie de coronavirus, le Centre de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) finalise les démarches pour ouvrir un site d’hébergement temporaire au CHSLD de Lac-Etchemin.

Selon la porte-parole du CISSS-CA, Mireille Gaudreault, le site d’hébergement temporaire sera pour les aînés, mais aussi pour la clientèle du programme déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme et déficience physique.

Elle ajoute qu’il n’y aura aucun cas de COVID-19 dans ces lits. «L’idée est de se donner une marge de manœuvre dans le contexte actuel. On vise une ouverture cette semaine. Il reste à trouver des ressources humaines pour assurer les soins», souligne Mme Gaudreault.

Le CISSS-CA vise donc l’ouverture de 45 lits au total. «Nous ne souhaitons pas accueillir de clientèle avec la COVID-19 considérant que le centre d’hébergement de Lac-Etchemin est quand même assez loin de l’hôpital de Saint-Georges«», conclut Mme Gaudreault.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires