Saint-Damien: une pétition pour éviter la démolition du Collège

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Saint-Damien: une pétition pour éviter la démolition du Collège
Le Collège de Saint-Damien abrite toujours plusieurs organismes (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

MUNICIPAL. Une pétition citoyenne vient de naître à Saint-Damien dont l’objectif est d’éviter la démolition du Collège.

La Commission scolaire de la Côte-du-Sud est actuellement propriétaire du bâtiment à environ 72 %, tandis que la résidence pour aînés L’Oasis détient le reste des parts. La suggestion de démolir le Collège vient de la commission scolaire qui propose la construction d’une nouvelle école primaire. Une réponse est attendue en juin.

Initiatrice de la démarche, Pauline Mercier questionne le consensus diffusé il y a quelques mois et juge que le tout se fait sans l’assentiment de l’ensemble des locataires actuels du Collège, soit la Maison de la culture de Bellechasse, L’Oasis et la municipalité de Saint-Damien, qui y loge avec ses bureaux municipaux, la salle communautaire et la bibliothèque municipale.

Des représentants de la municipalité, de la Commission scolaire Côte-du-Sud et de l’Oasis s’étaient rencontré en octobre dernier

Elle désapprouve, en outre, l’attitude de la commission scolaire dans le dossier qui selon elle, n’a jamais cherché à investir et rentabiliser l’édifice. «La commission scolaire essaie de s’en débarrasser depuis des années. L’entretien ne s’est pas fait dans le passé et actuellement, un homme de maintenance y est employé, mais à même pas une journée par semaine. Certaines rénovations se sont faites, mais à coup de subventions, par exemple le chauffage et la réfection de toiture et ce n’est pas la commission scolaire qui a appliqué la part du milieu.»

Elle trouve aussi dommage que les organismes logeant à la même adresse n’aient jamais eu l’occasion de se prononcer, la commission scolaire ayant toujours eu le haut du pavé. «Quand la commission scolaire s’est fait donner le bâtiment en 1995, L’Oasis était déjà là depuis sept ans. La commission scolaire manquait d’espace à ce moment-là. Je connais le dossier, j’étais directrice de l’école à ce moment-là. Je sais dans quel esprit cela s’est fait et j’ai continué de suivre le dossier.»

Mme Mercier estime finalement qu’il serait davantage pertinent d’investir les 9 millions de dollars prévus pour la démolition du Collège dans un virage plutôt dirigé vers une rénovation priorisée, planifiée et étalée sur 20 ans, surtout que les organismes déjà en place semblent privilégier cette option. «La reconstruction de l’école primaire coûterait en moyenne 12 à 14 millions. Leur premier choix est de rester là. L’Oasis a une capacité de 72 personnes, détruire la salle de spectacle met en péril les activités de la Maison de la Culture dans son ensemble et aussi celles de la municipalité puisqu’on utilise la salle communautaire pour plusieurs activités.»

Pas de démolition sans construction

Le maire de Saint-Damien, Sébastien Bourget, n’a pas changé de discours depuis l’annonce des intentions de la commission scolaire en octobre dernier. Il ne pourra y avoir de démolition du Collège, tant que la construction d’une nouvelle école primaire ne sera pas réalisée, non plus les envoyer à l’école secondaire, et que les autres organisations impliquées n’auront pas trouvé d’alternative valable. Il maintient toujours que le statuquo actuel  est impensable.

«Comme municipalité et même comme citoyen, personne ne souhaite la démolition du Collège. Malheureusement, nous ne sommes pas dans un monde idéal. Il faut tenir compte de l’opinion des organismes et eux, prétendent que des rénovations majeures sont nécessaires. On peut contester les estimations qui ont été faites, mais le constat demeure le même», confie-t-il.

Il ajoute que les organismes logeant dans le Collège doivent tout de même tenir compte d’une possible démolition, même si le contexte actuel entourant la pandémie du Covid-19 risque de changer bien des choses. «Les organismes ont le mandat de travailler sur une solution et si la décision venait à être la démolition du bâtiment, ces organismes-là seront prêts le moment venu. Avec ce que l’on vit présentement, je ne suis pas convaincu que le dossier chemine de toute façon.»

De son côté, la Maison de la Culture de Bellechasse a récemment publié un message sur le sujet, indiquant travailler sur toutes les éventualités afin d’assurer sa survie. «Des démarches sont maintenant entamées pour relocaliser nos activités à Saint-Damien et deux lieux différents sont présentement à l’étude. L’éventualité d’un déménagement n’est pas l’idéal. Dans la mesure où une entité pourrait investir et développer le bâtiment, notre organisme serait certainement au rendez-vous pour également investir et développer ses infrastructures afin de bonifier l’expérience culturelle en Bellechasse.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Annie MICHAUD
Annie MICHAUD
6 mois

je démolirais pour reconstruit une nouvelle école

Pauline Mercier
Pauline Mercier
6 mois
Répondre à  Annie MICHAUD

Bonjour Annie, Démolir signifie plus que dire: J’aime pas: on démolit sur Facebook. La c.s. a évalué que, à elle seule, la démolition coûtera 9 millions (petite coquille dans l’article). Basé sur des coûts moyens, la reconstruction de l’Oasis: 11 M$, la salle de spectacle: 3,6 M$, la salle communautaire: 2,5 M$, Bibliothèque 700 000$, l’administration municipale et celle de la Maison de la Culture: 600 000$. Avec les meilleurs idées et un bénévolat extra-ordinaire, où trouvera-t-on les 9 millions de part du milieu à 30%? Et les subventions, en situation de crise?
Mes meilleures salutations Annie

Pauline Mercier
Pauline Mercier
6 mois

Bonjour M. Gourde,
Il y a une petite erreur mais très importante pour la pétition. La commission scolaire a estimé à 9 millions les coûts de la démolition et c’est uniquement pour la démolition. C’est ce montant que je veux qu’on consacre à la rénovation du Collège. A ce montant, il faudra ajouter au moins 12 à 14 millions pour reconstruire l’école primaire selon le coût moyen de reconstruction d’école publié par le Ministère de l’Éducation. Le nom Facebook pour participer est : Collège St-Damien: pétition

Pauline Mercier
Pauline Mercier
6 mois
Répondre à  Eric Gourde

Bonjour M. Gourde
Dans l’énumération des coûts de reconstruction, j’ai oublié la reconstruction de l’école primaire qui coûte en moyenne 12 à 14 millions.

violaine
violaine
6 mois
Répondre à  Pauline Mercier

on signe ou la fameuse petition vous le savez ma grande geule seras tjrs a votre service pour partager la nouvelle

Hogan
Hogan
5 mois

C’est plus solide que les bâtiments d’aujourd’hui j’aurais pas peur d’y vivre.🤷‍♀️🤦🏻Pourquoi démolir 🤔comprends pas