Versaprofiles à l’honneur en Amérique du Nord

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Versaprofiles à l’honneur en Amérique du Nord
Quelques 841 boucles Verticaloop ont été installées pour mener à bien le projet (Photo : gracieuseté)

ENTREPRISE. L’entreprise Versaprofiles s’est récemment vue remettre le prix du meilleur projet dans la catégorie « Édifice et construction », et ce, parmi plusieurs finalistes de partout en Amérique du Nord, par la Plastics Pipe Institute (PPI) qui procédait à l’annonce de ses projets de l’année.

Cet honneur est associé au projet d’expansion majeure de l’Aéroport international de Vancouver en Colombie-Britannique, sur lequel Versaprofiles a travaillé en 2019 comme fournisseur officiel de boucles de géothermie.

C’est en mars 2019 que l’entreprise de Saint-Lazare se voyait octroyer le plus important contrat en géothermie au Canada, grâce au projet de Vancouver, en collaboration avec la compagnie Ground Source Energy. Le projet a depuis été livré avec succès, avant même la date prévue de livraison.

L’équipe a redoublé d’efforts pour produire, livrer et faire installer les quelques 841 boucles Verticaloop dans les délais prévus. «Nous sommes extrêmement fiers de cet accomplissement et de cet honneur qui sauront certainement renforcer notre positionnement à titre de leader nord-américain de notre industrie», espère Philippe Côté, copropriétaire et directeur des ventes chez Versaprofiles.

Le projet en résumé

Le nouveau système de géothermie de l’Aéroport international de Vancouver est l’un des plus gros systèmes de géothermie jamais déployés au Canada. Constitué de 841 puits de géothermie de 500 pieds (152 mètres) pour une profondeur totale de forage de 420 500 pieds (128 km), il a nécessité l’installation de 841 boucles de géothermie, soit plus de 841 000 pieds (256 km) de tuyau de 1 ¼ ‘’ en polyéthylène haute densité (PEHD). «Ce nouveau système permettra de réduire jusqu’à 35 % les émissions de gaz à effet de serre liées au chauffage et à la climatisation des bâtiments de l’aéroport», précise Jean-François Lavoie, Directeur des opérations, tuyaux industriels chez Versaprofiles.

Rappelons que la géothermie, qui prélève l’énergie renouvelable contenue dans le sol pour chauffer ou rafraîchir un bâtiment, constitue une technologie plus que pertinente dans le contexte de développement durable d’aujourd’hui.

Œuvrant principalement dans les marchés canadiens et américains, Versaprofiles compte aujourd’hui 90 employés, et est sur le point de compléter une importante phase d’investissements de près de 3 millions de dollars à son usine de Saint-Lazare.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des