Québec vient en aide aux camps de jour

Stéphane Lévesque - Initiative de journalisme local
Québec vient en aide aux camps de jour
Les camps de jour auront droit à de l'aide (Photo : Archives)

Les camps de jour certifiés pourront compter sur une aide pouvant aller jusqu’à 11 millions de dollars, dont les modalités seront définies ultérieurement. Cette aide du gouvernement du Québec leur permettra, entre autres, de procéder à l’embauche de personnel reliée à la diminution du rapport moniteur-élèves, d’avoir des espaces de locaux additionnels pour respecter les consignes de distanciation sociale et d’acheter du matériel de protection.

«L’ouverture des camps de jour et des camps municipaux est une excellente nouvelle. L’aide que nous accordons aujourd’hui permettra à des milliers d’enfants de socialiser et de bouger dans un milieu sain et sécuritaire, encadrés par des moniteurs formés et aguerris. Je tiens aussi à lancer un appel à la mobilisation à tous nos jeunes qui peuvent aller travailler dans les camps. Nous avons besoin de vous pour permettre à des milliers d’enfants de vivre une expérience inoubliable cet été. L’implication des jeunes, des camps certifiés et des municipalités, combinée à cette aide financière nécessaire, confirme que l’été sera ensoleillé et sécuritaire au Québec», souligne Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

«Tous les étés, les municipalités offrent un service exceptionnel à des milliers d’enfants dans toutes les régions du Québec. Nous souhaitons qu’elles puissent le faire encore cette année, malgré la crise que nous traversons. Je comprends que cela occasionne une logistique supplémentaire sur le terrain, mais je tiens à assurer tous nos partenaires que notre gouvernement sera présent financièrement, pour que le plus d’enfants possible puissent profiter d’un bel été dans les camps de jour municipaux», ajoute Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En ce qui concerne les municipalités, un exercice visant à faire le portrait des impacts financiers de la COVID-19 pour ces dernières est actuellement en cours. Toutes les municipalités ont été informées par lettre que les coûts supplémentaires associés à la tenue des camps municipaux seraient considérés lors de cet exercice.

Par ailleurs, les sommes prévues au budget 2020-2021 concernant le partage de locaux entre les municipalités et les écoles pourront être utilisées au bénéfice des camps de jour qualifiés et des camps municipaux. Cette mesure permettra aux camps d’utiliser les locaux des écoles, ce qui devrait faciliter le respect des consignes de distanciation sociale.

Rappelons qu’environ 150 000 jeunes fréquentent les camps de jour certifiés chaque été au Québec. Les camps municipaux attirent, quant à eux, environ 200 000 enfants.

 

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
talchan Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
talchan
Invité

je trouve que c’est beaucoup 11 millions j,espère qu’ils vont en faire usage et qu’il y aura un suivi de ces dépenses