Réouverture des églises ce week-end

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Réouverture des églises ce week-end
Les églises sont fermées depuis plusieurs semaines (Photo : gracieuseté)

RELIGION. Les églises seront de nouveau accessibles aux citoyens ce week-end. La démarche se fera toutefois par étape, confirment les Fabriques de la région.

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec avait déjà confirmé que cette réouverture des lieux de culte devra toutefois tenir compte des mesures sanitaires en vigueur et des protocoles sanitaires, spécifiques à la liturgie catholique, ont été préparés et approuvés par les autorités de santé publique.

Les principes d’accueil ont été développés conjointement par les trois paroisses de la région, soit St-Benoit-de-Bellechasse, Sacré-Cœur-de-Jésus en Bellechasse et Sainte-Kateri-Tekakwitha. Les équipes paroissiales sont actuellement à pied d’œuvre pour se les approprier et les mettre en application.

Dans la région, les premières messes auront lieu à Saint-Charles, Sainte-Claire et Saint-Luc ce samedi, de même qu’à Saint-Anselme, Saint-Philémon et Sainte-Justine ce dimanche à 10 h.  Ces deux premières célébrations seront toutefois réservées aux équipes de bénévoles qui assureront le respect des mesures sanitaires dans les autres communautés les semaines suivantes.

D’autres lieux pourraient être annoncés prochainement en fonction de la disponibilité des prêtres collaborateurs et de la capacité des milieux à accueillir les paroissiens en respect des mesures sanitaires demandées par l’assemblée des Évêques et la Santé publique.

«Afin de respecter ce protocole, nous évaluons avoir besoin d’au moins une dizaine de bénévoles 1 h avant et 1 h après chacune des célébrations. Heureusement, près de 200 personnes engagées dans nos trois paroisses sont déjà mobilisées pour permettre le déroulement harmonieux de nos célébrations malgré ces difficultés», indique l’abbé Thomas Malenfant.

Des funérailles pourront éventuellement être tenues dans les églises affirment également les Fabriques qui entendent vérifier les possibilités avec les familles impliquées. «On essaie de connaitre leurs préférences, à savoir si 40 personnes présentes (50 moins les intervenants) leur convient, ou si elles préfèrent attendre que ce soit possible d’en accueillir davantage», indique Simon Noël, directeur général de la paroisse St-Benoit-de-Bellechasse.

«Avec la dimension des églises, nous sommes parfaitement en mesure d’accueillir plus de personnes, mais actuellement nous sommes limités à 50. À mesure que la situation évoluera, nous étendrons notre présence», ajoute-t-il.

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Carole LamontagneLUCIENNE antonin PROULX michaud Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
LUCIENNE antonin PROULX michaud
Invité
LUCIENNE antonin PROULX michaud

a rimouski c.est quand on a hate nous

Carole Lamontagne
Invité
Carole Lamontagne

Comment faire pour s inscrire