La Cycloroute de Bellechasse souhaite accéder à la Route Verte

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
La Cycloroute de Bellechasse souhaite accéder à la Route Verte
Accéder à la Route Verte permettrait à la Cycloroute de Bellechasse d'avoir accès à des budgets pour son entretien. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

LOISIRS. La MRC de Bellechasse entreprendra des démarches afin que la Cycloroute de Bellechasse fasse un jour partie du réseau de la Route Verte.

L’initiative avait échoué à l’été 2016 alors que le ministère des Transports avait décidé de limiter les dépenses sur ce volet, le temps d’analyser les différentes options pour la consolidation et l’expansion du réseau cyclable. La demande, formulée en mars 2015, visait notamment à intégrer le programme d’entretien de la Route Verte et de bénéficier de la visibilité qu’elle procure.

Dans sa résolution, la MRC indique que la Cycloroute détient tous les critères d’admissibilité au programme du gouvernement, notamment qu’elle est située sur un itinéraire cyclable régional reconnu par Vélo-Québec, étant reliée à celui de la Ville de Lévis via le parcours Harlaka, et que la possibilité est forte qu’elle soit éventuellement reliée à celui de la Beauce.

Cette tentative devra toutefois être accompagnée d’une certaine pression politique ont convenu les élus. Le préfet de la MRC, Clément Fillion, s’est d’ailleurs rapidement manifesté pour transmettre le dossier à la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance.

Par ailleurs, la MRC a également adopté une résolution visant à bonifier son budget annuel dédié à l’entretien. Celui-ci passera de 75 000 $ à 100 000 $ provenant notamment de son fonds éolien et des quotes-parts des municipalités. Les élus n’écartent pas non plus la création d’un fonds de réserve dans le but de subvenir aux besoins de la Cycloroute.

La MRC investit depuis 2014 des sommes importantes par l’entremise de règlements d’emprunts. L’élaboration d’un plan de gestion permettrait de planifier les investissements à venir.

Les maires de la MRC viennent d’ailleurs d’autoriser une série de travaux évalués à 611 000 $ sur la Cycloroute, notamment pour remplacer deux ponceaux à Saint-Anselme d’ici l’automne. Une deuxième phase consiste à entretenir la chaussée à plusieurs endroits sur la voie cyclable d’ici 2021.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des