La balle rapide au temps de la COVID

l
La balle rapide au temps de la COVID
La saison de balle rapide est en cours malgré tout. (Photo : Stéphane Lévesque)

COVID-19. À la balle, le mois de juillet marque le retour à la quasi normale si ce n’est que l’ajout d’un nouveau joueur incontournable dont on se serait bien passé : COVID-19. «Mais on fait avec», souligne Richard Lamontagne, le capitaine et lanceur des Brasseurs de Saint-Damien.

«On respecte les directives de la Santé publique. On garde une distance entre coéquipiers et on utilise du désinfectant. On ne s’échange pas d’équipement», indique-t-il en précisant que la saison écourtée aura 10 matchs plutôt que 15.

Richard Lamontagne, lanceur des Brasseurs de Saint-Damien.

Ce qui n’empêche pas que le plaisir soit au rendez-vous. Il fallait voir l’enthousiasme déployé sur le terrain par les membres de l’équipe à son premier match de la saison disputée à Saint-Léonard-d’Aston, au Centre-du-Québec, le 1er juillet. Un déplacement de deux heures qui est une forme de reconnaissance pour la présence de l’équipe junior du Québec dans la ligue senior. «On s’est proposé pour venir cette année à Saint-Léonard-d’Aston. Jean-Yves Doucet est souvent venu à Saint-Damien et pour tout ce qu’il fait pour notre sport, on est bien capable de venir dans son village une fois dans l’année», explique Richard Lamontagne.

Une attention fort appréciée par Jean-Yves Doucet, l’entraineur-chef de l’équipe junior et une figure importante de la balle rapide tant au Québec qu’au Canada. «Donnacona et Saint-Damien se déplacent chez nous cette année. Ça permet aux spectateurs de Saint-Léonard-d’Aston et des environs de voir de l’excellente balle. C’est une belle occasion pour les jeunes de nos ligues mineures d’apprendre par l’observation», souligne reconnaissant le passionné qui donne son nom au stade municipal de l’endroit.

Directives sanitaires de Softball Québec

Chaque équipe devra désigner une gérant(e) M. Net pour l’équipe. Cette personne doit être clairement établie et figurer sur le contrat d’équipe.

–  Le gérant M. Net s’informera de l’état de santé du participant avant que celui-ci entre sur le terrain.

–  À l’arrivée au terrain, un seul parent est autorisé à venir reconduire son enfant près du terrain.

–  Avant de prendre possession du banc des joueurs, le gérant M. Net doit désinfecter l’espace (banc, poteau, etc…).

–  Le gérant M. Net sera responsable de désinfecter le matériel et l’équipement.

–  Catégorie U12 et plus : Les parents ne sont pas admis sur le terrain. Les enfants iront rejoindre leur parent à la sortie du terrain.

–  Catégorie U8-U10 : Un parent à la fois viendra chercher son enfant et prendra l’équipement de celui-ci. Les autres participants seront en attente au champ.

–  Après l’activité, le gérant M. Net sera responsable de s’assurer que les lieux sont laissés dans un état convenable.

Les règles de jeu suivantes doivent être respectées:

–  Une seule personne par équipe doit être désignée au meeting d’avant- match et la distanciation physique de 2 mètres devra être maintenue.

–  Les 5 premiers frappeurs de la manche se rendent dans l’abri. Un frappeur au bâton, un frappeur au cercle d’attente et 3 frappeurs dans l’abri.

–  Les échanges de line-up sont interdits. Il est suggéré de prendre en photo chacun des line-ups.

–  Les meetings au lanceur seront permis mais avec seulement une personne. Cette personne devra respecter la distanciation en vigueur.

–  En cas de contestation sur le jeu, les personnes impliquées (joueur, arbitre, entraîneur) doivent conserver la distanciation physique en vigueur. Idéalement prédéterminer les endroits avant la partie.

– L’arbitre doit se laver les mains (ou se désinfecter les mains) avant et après avoir vérifié l’équipement des équipes.

–  Fortement déconseillé d’échanger son équipement de protection avec son entraîneur (protège coude, gant de frappeur, protège-cheville).

–  Chaque participant doit se laver (ou désinfecter) les mains entre chaque demi-manche ou le plus souvent possible.

–  Désignez une personne responsable de ramasser le bâton du frappeur précédent. Il sera également responsable de le nettoyer et de le placer au bon endroit.

–  Chaque équipe fournira ses balles lorsqu’elle est en défensive. Une personne devra être désignée comme responsable de laver les balles utilisées entre chaque manche.

–  En aucun temps, l’arbitre ne manipulera les balles. Chaque équipe devra désigner un responsable de remettre une nouvelle balle en jeu lorsque nécessaire.

–  Les poignées de main entre joueurs, avec l’entraîneur, l’arbitre et l’adversaire sont interdits en tout temps. Celle à la fin de la partie est remplacée par un geste d’esprit sportif.

– À la fin de la partie, l’entraîneur doit prendre une photo de la feuille de marqueur. Il n’est pas possible d’en prendre une copie.

–  Une équipe à la fois sortira du terrain afin d’éviter les rassemblements.

–  Les meetings d’après partie sont interdits sur le terrain si une autre partie est prévue. Les équipes doivent trouver un endroit où l’espace est suffisant et respecter la distanciation physique. Si ce n’est pas possible, le meeting ne peut avoir lieu.

–  Les rassemblements après les parties sont interdits. L’équipe qui vient de terminer sa partie doit obligatoirement quitter le site.

Source : Softball Québec

(Collaboration Stéphane Lévesque – Initiative de journalisme local)

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des