Balle rapide: un quatuor bellechassois chez les juniors

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Balle rapide: un quatuor bellechassois chez les juniors
Olivier Godbout et Alex Vallée, en haut, ainsi qu'Alex Baillargeon et Charles Marceau font partie des joueurs qui exerceront leur art avec l'équipe Junior du Québec cet été. (Photo : Stéphane Lévesque)

SPORTS. Le talent des jeunes à la balle rapide et leur développement au niveau local ne fait plus aucun doute dans Bellechasse, alors que quatre des joueurs de l’édition actuelle de l’équipe Junior du Québec font partie de la brigade des lanceurs de l’équipe.

L’entraineur de l’équipe, Jean-Yves Doucet.

Parmi les joueurs de l’édition actuelle, c’est le potentiel chez les lanceurs de la région qui retient l’attention de l’entraineur-chef, Jean-Yves Doucet. C’est surtout à ce chapitre que le bassin de la région lui sera particulièrement utile. «Alex Vallée de Saint-Joseph lance avec les Chevaliers et a amélioré de beaucoup son potentiel, Alex Baillargeon de Saint-Raphaël en est un autre qui est en pleine progression, Olivier Godbout de Saint-Gervais est un gaucher, un grand bonhomme mince, avec un physique de lanceur, Charles Marceau de Sainte-Claire est un gars bien nanti au niveau musculaire et Jérémie Breton de Saint-Gervais est le plus jeune du groupe. Sa balle bouge déjà beaucoup et le potentiel est là à développer pour le futur.»

L’entraineur Doucet ajoute aussi que les jeunes travaillent avec l’un des meilleurs entraineurs au Québec, soit Michel Leclerc. «Les gars ont une bonne attitude. On s’attend à ce qu’ils progressent, surtout que l’an prochain, ce sont les Jeux du Canada. On va les entrainer fort d’ici ce temps-là.»

Jean-Yves Doucet avoue aussi que la présence de la Ligue Interparcs dans Bellechasse n’est pas étrangère à la présence d’une bonne délégation de joueurs de la région sur l’équipe du Québec. «Il y a une bonne ligue mineure dans Bellechasse qui leur permet de se développer. Comme ces jeunes évoluent aussi dans la ligue sénior, ça leur permet de voir des situations de match, surtout cette année, c’est très important.»

Si la possibilité est mince, M. Doucet disait espérer pouvoir participer à quelques compétitions au cours de l’été, malgré la pandémie. «Peut-être qu’en août ou septembre, nous pourrons faire quelques tournois, sauf que ce sera uniquement au Québec.»

Il précise, en terminant, qu’environ 25 joueurs ont le potentiel de percer l’alignement de l’équipe en vue des Jeux du Canada. De ce nombre, une bonne douzaine de joueurs sont issus de la MRC de Bellechasse.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des