Mise en garde concernant la fraude téléphonique du paiement urgent

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Mise en garde concernant la fraude téléphonique du paiement urgent
Après le web, le téléphone est aussi un moyen pour les fraudeurs de tenter leur chance. (Photo : Archives)

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec met en garde la population contre les appels téléphoniques où un soi-disant policier, enquêteur, agent de la paix ou représentant gouvernemental (du revenu, de l’immigration), vous informe qu’en raison d’impôts ou d’amendes impayés, un mandat d’arrestation a été émis contre vous. D’autres menaces, telles qu’une poursuite ou la déportation, peuvent également être mentionnées afin de vous effrayer et d’exiger un paiement urgent et immédiat.

S’exprimant en anglais ou en français, l’interlocuteur pourrait vous demander de lui transférer une somme d’argent, de localiser un guichet de cryptomonnaie afin de procéder à l’achat d’une monnaie virtuelle en vue d’un transfert vers un compte donné, d’acheter des cartes prépayées et lui communiquer les codes d’activation au verso de la carte. Le fraudeur tentera de maintenir sur vous une pression constante, allant même jusqu’à vous accompagner au téléphone tout au long de votre démarche de paiement.

Votre appel pourrait également provenir d’un prétendu «agent aux fraudes» enquêtant sur une tentative de fraude sur votre carte de crédit. L’appel peut débuter par une demande de confirmation de votre identité et de vos informations bancaires. Dans certains cas, le fraudeur vous demandera d’effectuer un virement dans un compte précis pour «protéger votre argent».

Dans tous les cas, la Sûreté du Québec propose de raccrocher. «Ne cédez pas à la pression ou à la panique. Ces appels (automatisés ou non) sont frauduleux. Les policiers (ou représentants gouvernementaux) ne communiquent pas avec les citoyens dans l’objectif de leur soutirer des renseignements financiers ou de l’argent», indique le corps policier.

En cas de fraude, on peut contacter son service de police local ou la Sûreté du Québec au 310-4141 ou *4141 (cellulaire). On peut également communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des