Protéger la faune aquatique dans les forêts aménagées

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Protéger la faune aquatique dans les forêts aménagées
Près de 400 traverses de cours d’eau seront caractérisées. (Photo : Gracieuseté)

L’organisme des bassins versants (OBV) de la Côte-du-Sud, l’OBV du Fleuve Saint-Jean et le Conseil de bassin de la rivière Etchemin Lévis-Est ont développé un projet conjoint.

Démarrée en juin, cette initiative caractérisera l’état actuel des traverses de cours d’eau en forêt publique, sur le territoire des trois OBV. Elle vise à assurer le maintien et la protection de l’omble de fontaine (truite mouchetée), qui nécessite un habitat aquatique de qualité.

Près de 400 traverses de cours d’eau seront caractérisées, ceci comprenant de multiples inventaires poissonniers.

«Ce projet présentera une liste des problématiques observées, avec des recommandations préliminaires d’actions correctives, et une priorisation des ponceaux où des correctifs devront être apportés», explique Bruno Fortin, chargé du Plan directeur de l’eau pour l’OBV de la Côte-du-Sud.

Il répond à un enjeu soulevé par la Table de gestion intégrée des ressources et du territoire (Table GIRT) Chaudière-Appalaches, soit d’assurer le maintien et la protection des espèces et habitats.

«Les cours d’eau dans les forêts aménagées sont susceptibles de subir une dégradation de leur habitat aquatique. La cause principale est liée au réseau routier qui cause de l’érosion, du transport de nutriments et de sédiments vers les cours d’eau. Une gestion efficace doit se baser sur une meilleure connaissance du territoire, permettant ainsi d’émettre des recommandations pour la voirie forestière», indique Bruno Fortin.

Cette caractérisation est financée par la Fondation de la faune du Québec, la Table GIRT et les trois OBV. L’équipe de travail comprend trois professionnels de ces OBV.

Ceux-ci profiteront du transfert d’expertise de Sylvain Jutras, spécialiste en hydrologie forestière de l’Université Laval, et de son équipe, ainsi que de l’OBV des rivières Sainte-Anne, Portneuf et du secteur La Chevrotière (CAPSA).

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des