De nouveaux actionnaires chez Versaprofiles

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
De nouveaux actionnaires chez Versaprofiles
Serge Mercier, à droite, a cédé une bonne partie de ses actions à Desjardins Capital et deux de ses employés, soit Philippe Côté et Chantale Guillemette. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

AFFAIRES. L’entreprise Versaprofiles de Saint-Lazare a de nouveaux propriétaires. Actionnaire unique depuis 2017 et directeur général depuis 2011, Serge Mercier annonce avoir vendu la majorité de ses actions à Desjardins Capital, de même qu’à Philippe Côté et Chantal Guillemette, respectivement directeur des ventes et directrice administrative et des finances de l’entreprise.

M. Mercier demeure pour le moment PDG et actionnaire minoritaire de cette PME comptant quelque 80 employés dans deux usines situées à Saint-Lazare et à Sainte-Claire et qui œuvre dans secteurs d’activités tels que la géothermie, le gaz naturel, l’acériculture et l’eau potable. Aucun des actionnaires ne détient la majorité des actions. Les modalités de la transaction demeurent confidentielles.

Versaprofiles de Saint-Lazare et Sainte-Claire est fournisseur exclusif d’Énergir au Québec pour les tuyaux de plastique de distribution de gaz naturel.

Convoitée par des investisseurs étrangers, l’entreprise spécialisée en extrusion de thermoplastiques demeurera ainsi propriété québécoise. «Pour moi, c’était important que notre entreprise demeure propriété québécoise. Un concurrent de l’Ouest canadien et un fonds d’investissement américain ont manifesté de l’intérêt pour acheter mes actions. Au final, seule la proposition de Desjardins Capital permettait à la relève d’accéder à l’actionnariat de Versaprofiles», indique M. Mercier.

S’exprimant en son nom et au nom de Chantal Guillemette, Philippe Côté a tenu à illustrer les forces de l’équipe en place. «Nous sommes présentement le fournisseur exclusif d’Énergir au Québec pour les tuyaux de plastique de distribution de gaz naturel. De plus, nous sommes reconnus comme le chef de file canadien pour la fabrication de boucles de géothermie, notamment depuis la réalisation en 2019 d’un contrat majeur lié à l’expansion de l’aéroport international de Vancouver ainsi que d’autres projets prestigieux à venir aux États-Unis.»

Il estime que cette transaction a de bons avantages. «Le transfert d’entreprise mise sur la continuité et se fait avec un partenaire, Desjardins Capital, qui ne s’immisce pas dans la gestion opérationnelle de ses entreprises en portefeuille.»

Yves Calloc’h, chef de l’exploitation par intérim de Desjardins Capital, explique que son entité croit au plan de croissance de Versaprofiles et dans la synergie des trois gestionnaires actionnaires associés à sa gouverne. «Nous sommes fiers d’avoir pu protéger la propriété québécoise de cette entreprise fleuron de Bellechasse qui se démarque de ses pairs par son sens constant de l’innovation. Ainsi, nous sauvegardons non seulement des emplois de qualité en région, mais aussi de l’expertise de pointe, notamment en géothermie, un marché très prometteur pour réduire les émissions de gaz à effet de serre».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierrette Nicole
Pierrette Nicole
1 année

Bravo à Versaprofiles a passer l’entreprise à des Québécois!

Nathalie
Nathalie
1 année

Bravo ! Pour cette transaction qui reste dans notre région.

Marc-André Péthel
Marc-André Péthel
1 année

Bravo et Félicitation à Versaprofiles!

Félicitations Philippe!