Desjardins: réouverture de cinq points de services la semaine prochaine

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Desjardins: réouverture de cinq points de services la semaine prochaine
Les points de services de la Caisse Desjardins qui étaient fermés depuis plusieurs mois comme celui de Saint-Cyprien (photo), vont rouvrir dès la semaine prochaine, mais avec deux employés sur le plancher au lieu d'un seul. (Photo : La Voix du Sud - Archives)

AFFAIRES. Les cinq points de services de la Caisse des Etchemins qui sont fermés depuis le début de la pandémie devraient rouvrir leurs portes de façon graduelle dans le courant de la semaine prochaine.

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Caisse, Pierre Jr St-Marseille, au lendemain de l’assemblée générale virtuelle tenue le mardi 2 septembre. Les cinq établissements concernés sont ceux de Saint-Camille, Sainte-Sabine, Saint-Luc, Saint-Cyprien et Sainte-Rose.

M. St-Marseille a souligné qu’en fonction des nouvelles normes de sécurité en vigueur, des ajustements étaient nécessaires pour assurer cette réouverture.

«Il fallait étudier le fait que dans ces centres de services, qui n’ont qu’un seul employé, notre personnel était exposé à un niveau de risque trop élevé. Nous sommes la seule institution financière qui a cela et pour des raisons de sécurité, ça va dorénavant prendre au moins deux personnes à chaque endroit. On réfléchit à la façon de régler tout cela, car je ne peux pas engager de nouveau monde du fait que nous sommes déjà en pénurie de main-d’œuvre», indique le gestionnaire qui ajoute que cette décision n’a rien à voir avec la pandémie.

Le fait d’avoir maintenant deux employés par point de service, au lieu d’un seul, entraînera à coup sûr une modification des heures d’ouverture pour certains de ces établissements. Les nouveaux horaires ont été divulgués par courrier aux membres, jeudi en fin de journée. Ajoutons que des aménagements physiques devront aussi être apportés dans ces immeubles, comme cela a été le cas dans les centres de service de Sainte-Justine Lac-Etchemin.

Les habitudes changent

Pierre St-Marseille est d’avis que cette décision de rouvrir les points de services permettra de répondre plus adéquatement aux besoins émis par une clientèle plus vulnérable. Néanmoins, on assiste à un changement des habitudes, croit-il.

«Ce qu’on a vu dans les dernières semaines et dans les derniers mois, c’est que les gens avaient peur à cause de la COVID. Certains ont adopté de nouvelles habitudes pour leurs transactions bancaires et on a vu les taux d’automatisation monter en flèche. Les gens ont arrêté de se déplacer, car ils avaient peur de se mettre à risque», poursuit le gestionnaire.

Lorsqu’on lui demande quel est l’avenir réservé aux plus petits centres de services, il souligne que le statut quo demeure pour le moment, mais que des réflexions à plus ou moins long terme devront obligatoirement être menées. «Avec ce qui se passe actuellement, on n’a pas le choix de réfléchir, mais on n’est pas là pour l’instant.»

Retour à la normale dans Bellechasse

Du côté de la Caisse de Bellechasse, les six points de services qui ont été fermés au public au début de la pandémie, soit ceux de Sainte-Claire, Saint-Anselme, Beaumont, Saint-Charles, Saint-Damien et Saint-Raphaël, ont tous rouverts de façon graduelle, les derniers ouvrant leurs portes le 20 juillet. Pendant les premières semaines du confinement, seuls les points de services de Saint-Anselme et Saint-Gervais étaient ouverts au public, le choix de ces deux établissements s’expliquant de par leur situation géographique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires