Nouveau service d’hôtellerie hospitalière près de l’Hôtel-Dieu de Lévis

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Nouveau service d’hôtellerie hospitalière près de l’Hôtel-Dieu de Lévis
Le bâtiment est situé à proximité de l'Hôtel-Dieu de Lévis. (Photo : gracieuseté)

SANTÉ. La population de la Chaudière-Appalaches qui doit se déplacer pour des traitements répétés sans hospitalisation à l’Hôtel-Dieu de Lévis et au Centre régional intégré en cancérologie (CRIC) pourra bientôt être hébergée dans la Maison Dessercom qui accueillera ses premiers résidents le 28 septembre prochain.

Le bâtiment servira aux gens de l’ensemble de Chaudière-Appalaches.

Le projet d’hôtellerie hospitalière vise à simplifier la vie des patients et de leurs proches en réduisant leurs déplacements. Financée en totalité par Dessercom, au coût de 7 millions de $, la Maison Dessercom était un projet central de la campagne majeure de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis. L’édifice, qui sera bientôt transféré au CISSS de Chaudière-Appalaches, viendra compléter l’offre de services de l’Établissement. La Maison Dessercom sera opérée par la Fondation québécoise du cancer.

Établie au 160 rue Wolfe, face à l’Hôtel-Dieu de Lévis, la Maison Dessercom est un édifice de 30 chambres sur deux étages, principalement pour les patients ayant des traitements de radiothérapie, puis pour les patients suivis en médecine hyperbare, en dialyse et pour les parents des enfants suivis en pédopsychiatrie et en néonatalogie.

Une cuisine collective, des aires communes, de même que des salles aménagées pour des activités proposées par la Fondation québécoise du cancer sont partie intégrante du bâtiment dont la construction s’est terminée en février 2020, dans les coûts, les échéanciers et en respectant les plus hauts standards de qualité.

Le contexte de la pandémie a obligé les dirigeants à reporter l’ouverture de la Maison qui était prévue le 6 avril dernier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des