Le réaménagement de l’aérodrome de Lac-Etchemin complété

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Le réaménagement de l’aérodrome de Lac-Etchemin complété
La nouvelle piste d’atterrissage gazonnée de l’aérodrome de Lac-Etchemin sera accessible en 2021. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

MUNICIPAL. Les travaux de réaménagement du site de l’aérodrome de Lac-Etchemin sont maintenant complétés et le site pourra recevoir ses premiers ultralégers à compter du printemps ou de l’été 2021.

Le maire de Lac-Etchemin, Camil Turmel, a confirmé que la phase 3 de ces travaux, qui comprenaient le nivelage du terrain ainsi que l’aménagement d’une piste gazonnée, avait été réalisée par l’entreprise Carrière Etchemin de Lac-Etchemin. Ceux-ci sont complétés depuis la fin du mois d’août.

En 2016 et 2017, la municipalité de Lac-Etchemin avait injecté plus de 200 000 $ dans les deux premières phases de ce projet. Les travaux avaient été mis sur la glace jusqu’à cette année par le nouveau conseil qui, pour cette phase 3 évaluée à plus de 108 000 $, a profité d’une contribution de 76 000 $ en provenance du Plan de relance de la MRC des Etchemins. En ajoutant une somme de 11 600 $ en provenance du Programme de soutien aux projets structurants (PSPS) de la MRC, la part de la municipalité se situe à 20 900 $.

M. Turmel mentionne que la municipalité profitera des prochains mois pour faire la promotion de son aérodrome auprès des propriétaires d’ultralégers de la région qui pourront, s’ils le désirent, aménager un garage ou un hangar leur permettant d’entreposer leurs avions une fois qu’ils auront atterri.

«Nous avons reçu toutes les approbations nécessaires de la part de Transport Canada et tous les permis nécessaires. Il ne reste plus qu’une approbation finale à obtenir», précise le maire qui ajoute que si l’utilisation de l’aérodrome sera gratuite au départ, l’imposition d’une tarification n’est pas écartée dans l’avenir par la municipalité qui devra en assurer l’entretien.

Été chargé

Par ailleurs, la municipalité de Lac-Etchemin a connu un été des plus chargé, plusieurs projets ayant été réalisés sur son territoire.

Le directeur général Laurent Rheault souligne, dans un premier temps, que la Municipalité procède actuellement à d’importants travaux de réfection d’une portion de 3 km de la route du Sanctuaire, projet évalué à près de 900 000 $ et financé à 75 % par une contribution provenant du programme PIIRL du gouvernement du Québec.

Par ailleurs, près de 300 000 $ ont été investis dans la démolition de l’ancien entrepôt d’abrasifs, situé à proximité du garage municipal dans le parc industriel, puis son remplacement par une structure neuve. De plus, une somme de 100 000 $ a permis le remplacement de portes et fenêtres de différents édifices municipaux, afin d’augmenter l’efficacité énergétique de ceux-ci. Ces travaux ont été financés à 100 pour cent dans le cadre d’un volet spécifique de la Taxe d’accises sur l’essence (TAEQ).

Enfin, près de 200 000 $ ont été injectés dans l’amélioration de différentes infrastructures de sports et loisirs de la municipalité. Cela comprend le déménagement du parc de planches à roulettes de l’Éco-Parc vers le Centre culturel, qui est à toutes fins pratiques terminé, ainsi que des améliorations au terrain de balle molle (drainage, changement de l’arrêt-balle, pose de grilles de protection pour les spectateurs, nouvel éclairage) ainsi qu’au terrain de tennis.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des