Global et Avantis Coopérative mettent la main sur la division agricole de IEL

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Global et Avantis Coopérative mettent la main sur la division agricole de IEL
L'annonce de la transaction s'est confirmée mardi dernier et a été annoncée dans les locaux de l'entreprise IEL. (Photo : gracieuseté)

AGRICULTURE. Avantis Coopérative et l’entreprise Global de Sainte-Claire ont procédé à l’acquisition de la division agricole de IEL à Sainte-Claire, soit IEL Technologie agricole.

Les deux entreprises estiment que cette acquisition vient solidifier les emplois dans la région tout en assurant le développement d’un leader en équipements de ferme et dans la technologie à la ferme, au service des producteurs agricoles d’ici.

IEL Technologie agricole offre une technologie de pointe dans le contrôle des bâtiments de ferme via le système Maximus et des services complets d’équipements pour les bâtiments de fermes porcines, laitières et avicoles partout au Québec. Elle compte sur une équipe de près de 40 employés et un fort réseau de détaillants pour le secteur laitier, tandis que Global regroupe près de 65 employés.

Propriétaire de Global Concept et de Global Construction, Vincent Nadeau-Morissette agira à titre de dirigeant principal de l’entité, même si l’actionnariat avec Avantis est à parts égales. Il souligne que ce partenariat permet une association avec un joueur majeur de l’industrie agricole très présent en productions animales, notamment dans les élevages porcins et avicoles. « Cela permet aussi d’assurer la continuité des opérations de ventes effectuées depuis deux ans dans le domaine porcin, tout en consolidant notre offre pour des projets clés en main dans les domaines porcins et avicoles. Nous pourrons maintenant proposer un service à partir de l’ingénierie, jusqu’à l’entrée des animaux ».

L’entreprise Global est née à Honfleur il y a près de cinq ans, mais logeait déjà dans les locaux d’IEL à Sainte-Claire depuis un peu plus de deux ans, précise M. Nadeau-Morissette, dont les entreprises demeureront tout de même indépendantes. « On collaborait déjà sur plusieurs projets et ça nous donnait une certaine proximité. On partageait déjà quelques ressources également, alors le jumelage allait de soi. »

Pour le président d’Avantis Coopérative, M. Denis Lévesque, le secteur des productions animales représente 50 % du chiffre d’affaires de la coopérative. « La transaction nous permet également de sécuriser nos besoins en équipements de ferme à la fine pointe de la technologie tout en optimisant les services offerts à notre clientèle et ce, au bénéfice de nos 2 500 producteurs agricoles membres ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires