Possibilité de trois nouveaux médecins dans Bellechasse Etchemins

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Possibilité de trois nouveaux médecins dans Bellechasse Etchemins
L'accès à un médecin de famille est toujours périlleux dans la région. (Photo : Archives)

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Chaudière-Appalaches pourra compter sur 21 nouveaux médecins au cours de la prochaine année, dont 13 à titre de nouveaux facturants. La période initiale afin de postuler au PREM 2021 se déroulera du 15 octobre au 31 octobre 2020.

Selon le Plan régional d’effectifs médicaux (PREM) 2021 qui sera en vigueur du 1er décembre 2020 au 30 novembre 2021, le territoire de la MRC de Bellechasse aura droit à un nouveau facturant, de même qu’à un médecin déjà en pratique qui souhaiterait se relocaliser. Dans le cas de la MRC des Etchemins, elle obtient le droit de recruter un médecin déjà en pratique.

Pour le CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, cette vingtaine de médecins ne comblera pas tous les besoins, mais servira la cause de l’organisation. « On est bien content, mais le besoin est bien plus élevé que ça. Heureusement, nous sommes une région attractive, puisque nous obtenons généralement un 100 % pour les médecins qui sortent de l’école. Souvent, ce sont sur les retours en région où nous attendons à la dernière minute pour pouvoir combler. »

Il ajoute que l’étape de la retraite pour plusieurs médecins est généralement ce qui dicte la répartition qui sera faite par le CISSS. « Nous en avons eu plusieurs en Beauce au cours des dernières années notamment et ceux-ci avaient de grosses pratiques. Dans Bellechasse, nous avons fait de gros gains pour ça dans le passé et maintenant, c’est en Beauce qu’il faut aller supporter davantage. »

Il arrive aussi que des secteurs soient moins attrayants que d’autres pour les nouveaux médecins et que certains d’entre eux se fassent tirer l’oreille pour se rendre pratiquer dans une région plutôt qu’une autre. «Nous avons fait de beaux gains dans certains secteurs ruraux dans les dernières années. Des médecins se sont pris en main et ont développé des cliniques médicales, Saint-Anselme et Saint-Charles sont de bons exemples. On cible des secteurs, sauf que si le poste n’est pas comblé en octobre, nous le perdons. C’est pourquoi nous le transférons à une autre portion du territoire. »

Ayant justement un projet de clinique médicale à Saint-Raphaël, une partie des besoins pour les localités de la route 281 pourraient bientôt être comblés, explique M. Paré. « On travaille avec eux et il y a déjà du potentiel pour avoir des médecins qui iraient travailler dans le secteur. Les médecins demeurent des travailleurs autonomes. On ne peut pas les obliger à aller travailler à un endroit, sauf que notre rôle est de vendre le territoire. C’est pourquoi on travaille avec le milieu. La municipalité travaille très fort avec le promoteur dans ce cas-ci. »

C’est au cours des prochaines semaines que l’on en saura davantage, particulièrement sur l’intérêt qu’auront les nouveaux médecins envers la région. « Les étudiants finissants en médecine ont jusqu’au 30 décembre pour appliquer. Pour les médecins déjà en pratique, le processus est en continu. Les postes sont affichés et il arrive régulièrement que des médecins déjà actifs communiquent avec nous.  Habituellement, les nouveaux facturants terminent l’école en juin. Ils vont prendre un mois de vacances et juillet ou août, ils peuvent entrer en fonction sur le territoire. »

Places disponibles par sous-territoire  
Territoire Nouveaux facturants Médecins déjà en pratique

CLSC Lotbinière                                                       1                                             1

CLSC Chutes-de-la-Chaudière et Desjardins     3                                             3

CLSC Bellechasse                                                     1                                             1

CLSC La Nouvelle-Beauce                                      2                                             1

Région de Thetford                                                  2                                             0

Région de Beauce                                                     3                                             0

Région des Etchemins                                             0                                             1

Région de Montmagny-L’Islet                               1                                             1

Total Chaudière-Appalaches                      13                                           8

L’an dernier, le CISSS de Chaudière-Appalaches souhaitait l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire, plan qui a été comblé presque en totalité. La MRC des Etchemins ne devait pas de nouveaux médecins alors que Lévis et la Beauce s’étaient vu attribuer cinq médecins chacune.

Notons qu’un médecin détenteur d’un permis de pratique au Collège des médecins du Québec s’engage à consacrer au moins 55 % de ses jours de facturation, sur base annuelle, dans la région ou le territoire où il détient son avis de conformité au PREM. Ce sont 436 nouveaux médecins de famille qui seront mis en disponibilité à travers le Québec cette année.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
syl mar
syl mar
11 jours

A quand un nouveau médecin aux alentours de sainte-Claire. Depuis le départ du Dre Turmel , bons nombres sont sans médecin.

Darras Anny
Darras Anny
11 jours

Cela fait presque 10 ans que je demeure dans le secteur de Lac Etchemin et j’ai toujours comme « médecins » des résidants qui changent tous les 6 mois. Un médecin par intermédiaire est-ce vraiment de la médecine ? Pour quand le diagnostic par Vidéo?? (tant qu’à faire). Vraiment désolent.