Un troisième tome plus sombre pour l’auteur Maxim Poulin

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Un troisième tome plus sombre pour l’auteur Maxim Poulin
L’auteur de Saint-Prosper, Maxim Poulin, a lancé le troisième tome de sa série L’Entre-Monde, intitulé Emprisonnée, le 27 octobre dernier. (Photo : gracieuseté)

LITTÉRATURE. L’auteur de Saint-Prosper, Maxim Poulin, a lancé le troisième tome de sa série L’Entre-Monde, intitulé Emprisonnée, le 27 octobre dernier.

Dans ce livre, le lecteur suivra en alternance les péripéties d’Austin et d’Erin, deux amis de Taylor, qui tentent de la retrouver après qu’elle ait mystérieusement disparue.

Parallèlement à cette disparition, les corps de plusieurs jeunes filles sont retrouvés à Brooklyn. Il s’agit vraisemblablement de l’œuvre d’un tueur en série. De plus, on retrouve sur les corps des symboles possiblement reliés à un culte satanique.

« C’est beaucoup plus thrash, plus gore que les deux premiers », lance sans détour l’auteur. « Il s’agit d’un thriller, d’une course contre la montre pour retrouver Taylor, découvrir qui est le tueur en série et si les meurtres sont reliés au satanisme », poursuit-il.

Rédaction intensive

Maxim Poulin a pris les grands moyens pour terminer son œuvre à temps. « Ce fut très intense. J’ai arrêté de travailler pendant un mois pour me consacrer à l’écriture », indique celui qui est également coiffeur.

Il faut dire qu’avec 444 pages, Emprisonnée est le plus long roman de la série. « On se dirige vers la fin de la série, alors il y avait plus de choses à dire et à mettre en place », indique-t-il.

Le Prospérien a également rédigé la majeure partie de son livre la nuit. « Je suis resté chez mon conjoint à Saint-Hyacinthe pendant un mois. Il me réveillait vers 15h. J’écrivais jusqu’au matin et à 7h, j’allais me coucher. J’ai écrit environ 100 000 mots de cette façon », relate-t-il.

Celui-ci préfère d’ailleurs écrire une fois le soleil couché. « Il y a moins de distractions, que ce soit l’Internet, les cellulaires ou autre. J’ai essayé de rédiger le jour, mais je n’arrivais pas à trouver le bon état d’esprit, surtout quand vient le temps de décrire quelque chose de plus effrayant et sombre », mentionne celui-ci.

Il en était de même pour ses deux premiers livres. « J’étais encore à l’école lorsque j’ai écrit le premier tome. J’allais en classe le jour et j’écrivais jusqu’à 3h ou 4h du matin », confie-t-il.

Partout au Québec

Emprisonnée est disponible à la Librairie Sélect et celle de la Chaudière à Saint-Georges. De plus, on le retrouve également dans les succursales d’Archambault et de Renault Bray. Une version numérique devrait aussi être disponible sur le site Internet de l’éditeur, Luzerne Rousse, au cours des prochaines semaines.

Un quatrième tome viendra compléter la série L’Entre-Monde. Selon Maxim Poulin, l’objectif est de la livrer à temps pour qu’il puisse sortir un peu avant l’Halloween 2021.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires