Plan de relance des Etchemins: nouvel investissement de 155 000 $

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Plan de relance des Etchemins: nouvel investissement de 155 000 $
Le préfet Richard Couët a profité d'une conférence de presse virtuelle pour annoncer les plus récents investissements de la MRC des Etchemins dans le cadre de la phase 3 de son plan de relance. (Photo : gracieuseté)

ÉCONOMIE. Trois entreprises recevront près de 155 000 $ dans le cadre du volet 3 du plan de relance de la MRC des Etchemins, pour la réalisation de leurs projets respectifs.

Le préfet Richard Couët a tout d’abord confirmé que 59 426 $ seront remis à l’entreprise Sucreries DL de Lac-Etchemin pour l’implantation d’un verger de bleuets et la construction d’une boutique agrotouristique, avec salle de transformation et conditionnement.

La copropriétaire de l’entreprise, Natasha Lagarde, a souligné qu’ils avaient fait l’acquisition des plants de bleuets et de framboises appartenant à la Bleuetière Forano de Lac-Etchemin. Ceux-ci seront transplantés sur leurs terres et s’ajouteront aux activités de l’entreprise qui comprennent aussi la culture de la camerise ainsi que la fabrication et la vente de produits de l’érable.

Par ailleurs, 29 926 $ seront versés à l’Atelier Pruno de Saint-Prosper pour l’acquisition d’un tour numérique automatisé qui permettra à l’entreprise de rajeunir son parc d’équipements et d’augmenter sa production, elle qui comme d’autres est aux prises avec un manque de machinistes.

« On mise sur les nouvelles technologies pour hausser la vitesse de production et la qualité de nos produits. On travaille aussi sur la création d’un site de commandes en ligne avec nos fournisseurs et partenaires », a indiqué le président de l’entreprise, Martial Pruneau.

Soulignons enfin que les nouveaux propriétaires du Camping Lac-Etchemin recevront 64 418 $ pour l’ajout de 75 nouveaux terrains. Ceux-ci poursuivront le travail effectué par les anciens propriétaires qui avaient acheté un terrain de la municipalité afin de répondre à la demande qui est de plus en plus grande.

« On l’a constaté dès le lancement de la nouvelle saison. Tous nos week-ends sont pleins. Avec la COVID, on ne savait pas trop comment ça irait, mais on a vu que la demande était énorme et que ce projet était nécessaire », ont mentionné Nanie Lehoux et Jessica Gagnon du Camping Lac-Etchemin.

Investissements importants des promoteurs

Pour chacun des trois projets soutenus par la MRC des Etchemins, la part de cette dernière représente l’équivalent 20 % de l’investissement total. Ce faisant, les 155 000 $ injectés se traduisent par un investissement global de 770 000 $ pour les promoteurs.

Le préfet Richard Couët a souligné que ces projets s’ajoutaient à ceux de la Distillerie Ste-Sabine, de Domtec, de la Fromagerie Etchemin, du Mont-Orignal et de Douceurs des Appalaches qui, au cours des derniers mois, ont eux aussi reçu un soutien financier totalisant 530 000 $ dans le cadre de la phase 3 du plan de relance, pour des investissements de plus de 2 700 000$.

M. Couët a souligné qu’il restait près de 1,2 M$ à investir dans le cadre de la phase 3. « On a d’autres projets qui ont été évalués et seront soumis en décembre, cela sans oublier ceux en lien avec les services de proximité », précise M. Couët qui ajoute que la demande est si forte que les fonds restants devraient être épuisés d’ici la fin de l’année 2021.

« Cet argent est engagé plus rapidement que prévu, car contrairement aux deux autres phases, les promoteurs peuvent déposer leurs projets en tout temps. Il y a beaucoup de projets et c’est une bonne nouvelle en soi », souligne celui qui est maire de Saint-Prosper.

M. Couët ajoute que la MRC lancera sous peu des discussions avec le gouvernement pour voir si ce dernier voudra renouveler l’expérience.

« Le plan de relance, c’est quelque chose d’assez unique au point de vue économique. On ne sait pas si le gouvernement voudra renouveler l’expérience, mais on va leur montrer que ça fonctionne et qu’on investit dans plusieurs projets », poursuit M. Couët qui rappelle que pour les phases 1 et 2 du plan, la MRC a soutenu une vingtaine d’entreprises et de projets, ce qui a permis de créer ou consolider près de 275 emplois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires